Economie
URL courte
1101
S'abonner

Pour la première fois depuis mi-avril, le bitcoin est tombé sous la barre des 7.000 dollars. D’autres cryptomonnaies sont également en baisse. Les analystes expliquent cette chute par le piratage d’une plateforme sud-coréenne.

Le cours du bitcoin, principale monnaie virtuelle, a chuté lundi à 6.635 dollars, perdant plus de 13% par rapport à vendredi soir, après l'annonce du piratage d'une plateforme sud-coréenne.

Vers 10H00 GMT, le cours de la cryptomonnaie valait 6.756,17 dollars, selon des chiffres du fournisseur de données financières Bloomberg. Vendredi vers 21H00 GMT, le bitcoin valait 7.646,27 dollars.

Les analystes ont expliqué cette chute par l'annonce dimanche du piratage de Coinrail, une plateforme sud-coréenne.

Cet événement «a suscité une peur sur l'ensemble des cryptomonnaies», qui presque toutes évoluaient dans le rouge lundi matin, a ajouté David Madden de CMC Markets, cité par l'AFP.

L'Ethereum et le Ripple, les deuxième et troisième cryptomonnaies en capitalisation, perdaient ainsi respectivement environ 11% et 14% par rapport à vendredi soir.

Sur son site internet, la plateforme sud-coréenne Coinrail a annoncé que 70% des monnaies virtuelles présentes sur les comptes avaient été vérifiées et placées en lieu sûr. Pour les 30% restants, elle a indiqué qu'une enquête était en cours et que le montant des cryptomonnaies dérobées restait encore à estimer.

Lire aussi:

«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Édouard Philippe prolonge le confinement pour deux semaines
Tags:
piratage, Ethereum, Ripple, Bitcoin, Corée du Sud
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook