Economie
URL courte
13605
S'abonner

La dette est le problème principal de l’économie américaine et elle pourrait même la «tuer», estime un membre du Congrès. Selon lui, les autorités américaines n’ont pas le temps de temporiser sur ce sujet.

Les États-Unis feront défaut d'ici huit à dix ans si les autorités ne réduisent pas les dépenses publiques de manière significative, a déclaré le congressiste Andy Biggs dans une interview pour Fox News. Selon lui, en 2018 les allocations budgétaires ont été de 1.300 milliards de dollars tandis qu'elles ne devraient pas excéder 700 milliards de dollars.

«Cela dépend du "sentier". La voie que nous suivons, nous la connaissons, mais en sortir et en prendre une plus optimale est douloureux à courts termes. Ils [les élus, ndlr] estiment que cela se traduira par des pertes politiques. Mais si nous ne le faisons pas, chaque jour de retard nous privera de moyens de résoudre ce problème et de combler les lacunes. Le véritable problème est que nous avons un déficit structurel. Nous dépensons plus que nous ne recevons et nous sommes obligées d'emprunter de l'argent», a-t-il expliqué.

Selon lui, les fonds destinés au système de l'assurance-santé Medicare seront épuisés vers 2026.

«Je crois que nous nous rapprochons de l'abîme», a ajouté M.Biggs, interrogé sur la «bombe de la dette» susceptible de détruire l'économie américaine.

Il a expliqué que d'ici huit à dix ans les États-Unis n'auront d'autres options que de «dévaluer sa devise, constater le défaut et tuer son économie».

Le Trésor américain estime qu'en 2018 le déficit excèdera les 833 milliards de dollars, ce qui est supérieur d'un quart à l'année précédente.

D'après le Bureau du budget du Congrès américain, en 2020 le déficit dépassera la barre des mille milliards de dollars.

Lire aussi:

Polémique: la chaîne française M6 s’attire les foudres des Maghrébins
Pour le Pr Raoult, l'épidémie actuelle est «une autre maladie» qui «n’a rien à voir» avec celle de mars-avril
Enedis veut couper l'électricité de Bernard Tapie: «Ce qu'ils veulent, c'est ma peau»
Tags:
déficit budgétaire, dette, Département du Trésor américain, Congrès des États-Unis, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook