Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump et Xi Jinping

    Guerre commerciale: quel cadeau Trump a-t-il fait à la Chine?

    © REUTERS / Carlos Barria
    Economie
    URL courte
    7181

    Les divergences entre les États-Unis et leurs alliés provoquées par la politique commerciale américaine peut mettre définitivement un terme à l’ordre mondial dominé par l’Occident, estime Joschka Fischer, ancien ministre allemand des Affaires étrangères. C’est la Chine qui peut être la grande gagnante d’un tel scénario.

    Les désaccords entre les pays occidentaux concernant leurs relations commerciales peuvent jouer en faveur de la Chine et accélerer le «réalignement historique» de l'ordre mondial, écrit Joschka Fischer, ancien ministre allemand des Affaires étrangères, sur le site Project Syndicate.

    «La guerre commerciale globale de Trump est autodestructrice. En frappant les alliés américains les plus proches de droits de douane, il les pousse pratiquement dans les bras de la Chine», a-t-il déclaré.

    D'après son article, les importateurs européens et japonais qui se confrontent à des barrières protectionnistes américaines tournent leur regard vers les marchés chinois et russe.

    «L'Europe sans un appui nord-américain n'a d'autre choix que de se tourner vers l'Eurasie», a-t-il ajouté.

    L'ancien chef de la diplomatie allemande a également indiqué que le sommet du G7 qui avait eu lieu les 8 et 9 juin au Québec avait témoigné du fait que l'Occident était en train de «perdre son importance globale». Selon lui, c'est le Président américain qui était son «principal destructeur».

    M. Fischer a rappelé que c'est après la fin de l'époque bipolaire que la Chine avait entamé son émergence en profitant de la mondialisation économique. Actuellement, l'empire du Milieu défie les positions américaines dans les domaines économique, politique et technologique.

    Le secrétaire américain au Commerce, Wilbur Ross, a annoncé le 30 mai l'instauration de droits de douane sur l'acier et l'aluminium importés aux Etats-Unis par l'Union européenne, le Canada et le Mexique à compter du 1er juin. Les droits de douane sur l'acier atteignent 25%, tandis que ceux sur l'aluminium sont de 10%.

    L'Union européenne a lancé vendredi dernier sa contre-offensive dans le conflit commercial qui l'oppose aux États-Unis, en imposant des droits de douane sur des produits américains, comme les jeans, le bourbon ou les motos, pour un montant de 2,8 milliards d'euros.

    Lire aussi:

    L'UE aurait approuvé l'imposition de droits de douane sur des produits US
    Le Canada ripostera aux USA par une augmentation des droits de douane
    Guerre des taxes: la riposte européenne aux USA officiellement dévoilée
    Tags:
    ordre mondial, droits de douane, guerre commerciale, G7, Union européenne (UE), Joschka Fischer, Allemagne, Canada, Chine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik