Ecoutez Radio Sputnik
    Nord Stream 2

    Le Nord Stream 2 pourra se passer du Danemark

    © Photo. Nord Stream 2/ Axel Schmidt
    Economie
    URL courte
    Gazoduc Nord Stream 2 (110)
    25892

    Même si le Danemark refuse la pose du gazoduc Nord Stream 2 dans ses eaux territoriales, le projet sera réalisé en contournant son territoire, a assuré un responsable de l’opérateur du projet.

    Le gazoduc Nord Stream 2 pourra être construit en contournant le Danemark si les autorités danoises ne donnent pas l'autorisation requise, a déclaré jeudi le directeur financier de l'opérateur du projet Nord Stream AG, Paul Corcoran.

    «Si le gouvernement danois n'approuve pas la pose du gazoduc dans ses eaux territoriales, nous aurons à changer d'itinéraire et la variante la plus probable sera de le poser dans les eaux internationales au nord du Danemark», a-t-il indiqué.

    Pour l'instant, cette variante est considérée comme celle de réserve, la société attendant toujours l'autorisation danoise. Aucune demande de pose du gazoduc dans les eaux internationales n'a été présentée, selon lui.

    Nord Stream AG espère que la construction du pipeline dans les eaux internationales ne changera pas trop les délais et le coût de construction du Nord Stream 2. Il s'agit en effet d'un tronçon de 10% de la longueur totale du tuyau.

    Le 27 juin, le Premier ministre danois Lars Lokke Rasmussen a évoqué une loi en préparation qui permettrait de bloquer, ou au moins reporter, la construction du tronçon danois du Nord Stream 2. Cela sera possible grâce à une nouvelle procédure dans l'examen de la demande, qui prévoit de discuter des décisions en matière de politique étrangère au niveau européen.

    Dossier:
    Gazoduc Nord Stream 2 (110)

    Lire aussi:

    Nord Stream 2 dépose un projet d'itinéraire alternatif au Danemark
    Nord Stream 2 serait désormais intouchable
    Moscou: la Russie est le seul garant de la sécurité énergétique européenne
    Tags:
    gazoduc, Nord Stream 2, Paul Corcoran, Danemark
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik