Economie
URL courte
4115
S'abonner

Sur son compte Twitter, le chef de la Maison-Blanche a annoncé que l'Arabie saoudite était disposée à augmenter le volume de sa production journalière de pétrole.

Le roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud a accepté d'accroître la production de pétrole de son pays jusqu'à deux millions de barils par jour, a fait savoir Donald Trump sur sa page Twitter.

«Je viens de parler au roi saoudien Salmane et j'ai demandé à l'Arabie saoudite de relever sa production pétrolière jusqu'à peut-être deux millions de barils pour compenser les pertes causées par les troubles et le dysfonctionnement en Iran et au Venezuela […]. Il l'a accepté», a écrit le dirigeant américain.

Dans le même temps, le communiqué diffusé par la partie saoudienne à l'issue de l'entretien entre les deux leaders ne porte aucune mention concernant l'éventuelle augmentation de la production pétrolière, rapporte Reuters.

Auparavant, le représentant de l'Iran à l'Organisation des pays producteurs de pétrole (OPEP) avait mis Riyad en garde contre une augmentation excessive de sa production.

«L'Arabie saoudite n'a pas à augmenter sa production au-delà du quota imposé à ce pays, qui est de 10,06 millions de barils», a souligné le représentant iranien.

Lire aussi:

Les talibans annoncent un nouveau crash, cette fois d'un hélicoptère, dans le sud-est de l'Afghanistan
Ce qu’il en coûte de voler des montres au roi du Maroc
«Ce qui s’est passé en Algérie est pire que la Shoah»: un historien algérien réagit aux déclarations de Macron
Crash en Afghanistan: l’avion pourrait appartenir à l'Armée de l'air US - vidéo
Tags:
production petrolière, pétrole, OPEP, Donald Trump, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Venezuela, Arabie Saoudite, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik