Economie
URL courte
5190
S'abonner

Le porte-parole du Kremlin a qualifié de «mesure protectionniste» la hausse des taxes douanières américaines visant les importations en provenance de Chine.

L'augmentation des droits de douane sur les marchandises chinoises décidée par Washington relève du protectionnisme, a déclaré le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

«Tout le monde observe actuellement avec une grande attention les mesures à caractère purement protectionniste adoptées par les États-Unis, ainsi que les mesures de riposte prises par plusieurs de nos partenaires commerciaux et économiques, notamment la Chine», a indiqué M.Peskov devant les journalistes.

«Sans aucun doute, cela ne sera pas sans incidence sur des secteurs concrets de l'économie mondiale […]. Bien naturellement, la Russie déploiera des efforts nécessaires pour protéger ses propres intérêts», a souligné le porte-parole.

Le Président Donald Trump avait précédemment imposé des taxes de 25% sur l'acier et de 10% sur l'aluminium, justifiant sa décision par une volonté de protéger la sécurité nationale.

Le ministre russe du Développement économique Maxime Orechkine a fait savoir la semaine dernière que Moscou avait porté plainte devant l'Organisation mondiale du commerce (OMC) pour contester les nouvelles taxes américaines.

Des plaintes similaires contre les États-Unis ont été déposées par la Chine, l'Inde, l'Union européenne, le Canada, le Mexique et la Norvège.

Lire aussi:

Didier Raoult estime que le Covid-19 est désormais l'une des maladies respiratoires les moins graves - vidéo
D’où provient le nitrate qui a provoqué les explosions à Beyrouth?
Un puissant séisme frappe le Vanuatu
Tags:
acier, aluminium, protectionnisme, Dmitri Peskov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook