Ecoutez Radio Sputnik
    Standard & Poor's

    S&P maintient la note de la Russie, signe «positif» pour Moscou

    © REUTERS / Brendan McDermid/Files
    Economie
    URL courte
    4110

    Cinq mois après le relèvement de la note russe, l'agence de notation internationale Standard & Poor's (S&P) a décidé de maintenir la note de la Russie au niveau d’investissement «BBB-». Le ministre russe des Finances a vu le geste d’un bon œil.

    L'agence de notation internationale S&P a maintenu la notation financière de la Russie dans la catégorie investissement «BBB-». Selon l'agence, les perspectives sont stables.

    «Nous confirmons notre note BBB-/A-3 pour les devises étrangères et BBB/A-2 pour la devise locale, concernant la dette souveraine russe. Les perspectives sont stables», a indiqué l'agence dans un communiqué.

    S&P ajoute que la note pourrait être relevée d'ici 24 mois en cas d'«intensification du rythme du redressement économique ainsi que celui de la croissance du PIB par habitant».

    Le ministre russe des Finances, Anton Silouanov a affirmé «voir d'un bon œil» la décision de S&P, tout en saluant ce geste.

    «L'agence évalue positivement l'état de la balance de paiement du pays et la planification budgétaire équilibrée ainsi que la capacité du gouvernement de traiter efficacement les perturbations extérieures», a-t-il indiqué.

    En février, Standard & Poor's a relevé la note de la Russie de la catégorie spéculative «BB +» à la catégorie investissement «BBB-».
    Les notes délivrées par les agences de notation, sortes de certificats de solvabilité, dictent les conditions auxquelles les entreprises ou les pays peuvent emprunter sur les marchés financiers. Plus la note est basse, plus les taux d'intérêts exigés par les créanciers seront élevés.

    Lire aussi:

    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Un Boeing 757 subit de graves dommages lors d'un atterrissage d’urgence aux Açores – vidéo
    Un «souvenir» de vacances illégal pourrait coûter leur liberté à deux Français
    Tags:
    dette souveraine, notes, agence de notation, économie, Standard & Poor's, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik