Economie
URL courte
8016
S'abonner

La monnaie nationale iranienne s'échange à son plus bas face au dollar américain sur fond de retour imminent des sanctions US visant la République islamique.

À l'approche du retour prévu des sanctions américaines, la monnaie iranienne enregistre depuis plusieurs mois une dégringolade alarmante. Ainsi, au cours des deux derniers jours, le rial a perdu plus de 20% de sa valeur.

Dimanche en fin de journée, un dollar américain valait plus de 110.000 rials contre moins de 90.000 rials vendredi. À plus long terme, la chute est encore plus importante. Ainsi, en mars dernier, le dollar s'échangeait à 50.000 rials.

Après avoir quitté en mai dernier l'accord sur le nucléaire iranien, les États-Unis doivent imposer de dures sanctions contre Téhéran le 6 août prochain avant d'imposer de nouvelles restrictions sur les exportations pétrolières iraniennes en novembre.

Washington cherche à étouffer économiquement la République islamique pour l'obliger à modifier sa politique régionale, renoncer à son programme balistique et accepter des restrictions supplémentaires sur son programme nucléaire.

Récemment, l'Iran a menacé de fermer le détroit d'Ormuz dans le golfe Persique si les Américains l'empêchaient d'exporter son pétrole.

Lire aussi:

Ce ne sont pas les dinars libyens qui sont «faux» mais les dires des USA: Moscou réagit aux accusations de Washington
Mort de George Floyd: le gouverneur du Minnesota annonce la mobilisation totale de la Garde nationale
Les violences urbaines s'étendent, et avec elles les territoires perdus de la République?
Tags:
programme nucléaire iranien, exportations, sanctions, dollar US, monnaie, Détroit d'Ormuz, Iran, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook