Ecoutez Radio Sputnik
    La Chine

    Des signes de ralentissement de l’économie chinoise

    © Sputnik . Alexander Wilf
    Economie
    URL courte
    406

    L'économie chinoise montre des signes de ralentissement, suite aux efforts visant à réduire une dette démesurée et dans un contexte d'escalade du conflit commercial avec les États-Unis.

    Le dernier rapport publié le lundi 13 août par le Bureau national chinois des statistiques constate un ralentissement de l'économie chinoise.

    Selon les chiffres publiés, la production industrielle est en hausse de 6% par rapport à juillet 2017, comme en juin, alors que les analystes interrogés par Reuters anticipaient une croissance de 6,3%.

    Entre janvier et juillet, les investissements dans les actifs immobilisés ont augmenté de 5,5% par rapport à la même période en 2017, accusant le rythme le plus faible depuis 1999, tandis que les prévisions les plaçaient à 6%, comme entre janvier et juin.

    Le taux du chômage urbain a atteint en juillet 5,1%, contre 4,8% en juin.

    La deuxième économie mondiale tourne au ralenti tandis que Pékin s'apprête à un conflit commercial durable avec les États-Unis. Les autorités chinoises ont promis d'augmenter les crédits aux petites entreprises et de soutenir les investissements dans les infrastructures, cependant il faudra du temps pour que ces mesures produisent un effet. Selon Bloomberg, les chiffres publiés sur le ralentissement de l'octroi de crédits feront pression sur le gouvernement et la Banque centrale, qui devront faire davantage pour maintenir la croissance.

    Les investissements privés, qui constituent environ 60% de l'ensemble des investissements en Chine, ont augmenté de 8,4% entre janvier et juin à 8,8% en juillet.

    Par contre, les dépenses des entreprises d'État ont accusé une croissance minimale depuis 2004. Cette tendance devrait se maintenir étant donné que le gouvernement durcit le contrôle des entreprises d'État dans le cadre des efforts visant à ralentir la croissance de la dette.

    La croissance des investissements dans les infrastructures au cours des sept premiers mois de 2018 a diminué jusqu'à 5,7% contre 7,3% en janvier-juin.

    Les investissements dans l'immobilier ont augmenté en juillet de 13,2% par rapport à la même période en 2017.

    Le Fonds monétaire international a fait état de la stabilité de l'économie chinoise dans une perspective à court terme, signalant cependant que les menaces extérieures s'étaient aggravées et que les risques dans leur ensemble suivaient une tendance à la baisse.

    Le FMI prévoit cette année une croissance de 6,6%, tandis que l'année dernière l'économie chinoise a augmenté de 6,9%.

    Lire aussi:

    Ralentissement de l'économie chinoise: atterrissage brutal ou simple passade?
    Le FMI prévoit une reprise économique en Russie dès cette année
    Les USA restent sur la défensive face à la poussée du capital chinois
    Tags:
    investissements, croissance économique, Fonds monétaire international (FMI), Bureau national des statistiques de Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik