Economie
URL courte
19743
S'abonner

Claudio Grass, conseiller indépendant en matière de métaux précieux et ambassadeur du Ludwig von Mises Institute, installé à Auburn en Alabama, a confié dans une interview accordée à RT que le monde allait inévitablement plonger dans une crise financière et que l’or et l’argent allaient refaire surface en tant qu’argent réel.

«Les gens, surtout en Occident, ont oublié que le papier-monnaie était un simple titre de propriété pour une certaine quantité d'or ou d'argent. Aujourd'hui, le papier-monnaie n'est rien d'autre qu'un titre de créance. Ce n'est rien de plus que des garanties: la promesse de l'ancienne génération que la génération future remboursera sa dette par le biais des impôts et de l'inflation», a indiqué à RT Claudio Grass.

Pour donner du poids à ses propos, l'analyste a cité les exemples de l'Iran, du Venezuela et de la Turquie, dont les devises se sont effondrées face au dollar américain, et des gens qui se sont en conséquence précipités pour acheter de l'or et d'autres métaux précieux.

«La hausse du prix de l'or est le baromètre qui montre qu'il y a quelque chose qui ne va pas dans le système. Quand le prix de l'or augmente, la dernière personne sur Terre comprend qu'il y a un problème économique», a-t-il souligné.

«Personnellement, je ne doute pas que la prochaine crise ne sera pas régionale, mais mondiale. Tous les marchés sont manipulés, du marché des obligations au marché boursier et immobilier. Ce que l'on peut dire avec certitude de l'or et de l'argent, c'est que même si le prix peut baisser à court terme avec un renforcement du dollar américain, cela ne fait que préparer une prochaine hausse», a ajouté M.Grass.

L'analyste note que le papier-monnaie perd de sa valeur lorsque les gouvernements en impriment davantage, ce qui crée toutefois quelques gagnants, mais beaucoup plus de perdants. Cela ne fera que créer un plus grand mécontentement parmi la population, en ajoutant plus de pression sur la monnaie fiduciaire.

«La monnaie fiduciaire n'est soutenue que par la confiance dans les institutions, qui font maintenant face à une crise historique, à tous les niveaux. Comme de plus en plus de citoyens, surtout en Occident, commencent à se poser des questions et à chercher des solutions alternatives, je pense que la monnaie fiduciaire et peut-être le système monétaire actuel finira par succomber sous cette pression», a-t-il conclu.

Lire aussi:

Une meute de loups dévore un chien et oblige un homme à grimper dans un arbre en centre-ville – vidéo choc
Après son tweet sur Macron au théâtre, Bouhafs dit avoir «une vidéo terrible» du couple en fuite
Le coup de semonce des anglophones aux pays détenteurs du franc CFA
Tags:
devises, dollar US, Europe, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik