Ecoutez Radio Sputnik
    Lingots d'or

    La Chine accumule-t-elle secrètement une énorme réserve d’or?

    © Sputnik . Vitaliy Bezrukikh
    Economie
    URL courte
    2382

    Bien que les réserves d’or chinoises restent inchangées depuis 2016, des analystes tirent la sonnette d’alarme. La Chine pourrait acheter de l’or pour deux raisons: une guerre commerciale avec Washington et la chute du prix de l’or.

    Les données officielles de la Banque populaire de Chine (PBOC) montrent que les réserves d'or du pays n'ont pas augmenté depuis 2016, année où Donald Trump a été élu Président des États-Unis. Elles sont restées inchangés depuis lors, s'établissant à 59,24 millions d'onces (1.843 tonnes).

    Fin juin dernier, la Banque populaire de Chine a évalué ses réserves de métaux précieux à 74,1 milliards de dollars.

    Les analystes doutent cependant du fait que Pékin ait réellement cessé d'accumuler de l'or. Selon eux, une potentielle guerre commerciale avec les États-Unis et la chute du prix de l'or cette année constituent de bonnes raisons pour la Chine d'en acheter.

    «L'impératif stratégique est probablement toujours d'ajouter un peu d'or aux réserves», a déclaré à Bloomberg Philip Klapwijk, directeur général de Precious Metals Insights. «Détenir de l'or en tant que manière de diversifier son portefeuille est encore une meilleure raison étant donné les relations plutôt tendues avec les États-Unis.»

    En tant que l'un des principaux détenteurs d'or, la Chine a accumulé de manière agressive des réserves d'or pour réduire sa dépendance au dollar américain, selon Ronan Manly, spécialiste des métaux précieux à Singapour. Dans une interview accordée à RT, il a déclaré que les réserves d'or combinées de la Chine et de la Russie pourraient ébranler la domination américaine sur l'économie mondiale.

    La Chine a passé de longues périodes sans révéler des augmentations de ses réserves en or. En 2015, pour la première fois en six ans, la Banque populaire de Chine avait annoncé un essor de 57% de ses réserves jusqu'à 53,3 millions d'onces. Cette annonce avait coïncidé avec l'adoption de règles plus strictes du FMI en matière de réserves internationales et de données sur la dette, le gouvernement ayant fait pression pour que le yuan soit inclus dans le panier des droits de tirage spéciaux. Le FMI avait finalement intégré la monnaie chinoise dans ce panier en octobre 2016.

    Lire aussi:

    Réserves d’or: la Russie a dépassé la Chine
    Pourquoi plusieurs pays rapatrient leurs réserves d'or stockées aux USA
    Les réserves d’or russes proches du record historique de 1941
    Tags:
    États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik