Economie
URL courte
12512
S'abonner

Ces derniers temps, Moscou achète beaucoup d’or et vend des bons du Trésor américains pour s’affranchir du diktat du dollar, d’après le quotidien Die Welt. La Russie serait même prête à courir des risques économiques liés à la chute du prix du métal jaune.

Vladimir Poutine ne compterait pas sur une amélioration des relations avec l’Occident, à en juger par les chiffres fournis par le Fonds monétaire international (FMI), a annoncé le quotidien allemand Die Welt.

Selon le FMI, le Kremlin a augmenté ses réserves en or de 26,1 tonnes en juillet tout en vendant la plupart de ses bons du Trésor américains. Selon Die Welt, ces informations ne font qu’accentuer les rumeurs selon lesquelles Vladimir Poutine viserait à s’affranchir du «diktat du dollar» pour protéger la Russie contre les sanctions américaines.

«M.Poutine a un plan stratégique. Le Président russe achète de l’or, parce que le dollar est utilisé comme une arme contre la Russie», estime James Rickards, rédacteur en chef du bulletin financier Intelligence Stratégique et auteur des ouvrages Currency Wars: The Making of the Next Global Crisis (Les guerres des devises: la prochaine crise mondiale est en préparation), et de The Death of Money: The Coming Collapse of the International Monetary System (La mort de l’argent: l'effondrement imminent du système monétaire international).

Ces dix dernières années, la Russie a progressivement augmenté ses réserves en or, de 457 tonnes en 2008 à 1.944 tonnes en 2018. Elle a récemment dépassé la Chine dans ce domaine, devenant le cinquième pays du monde à disposer du plus de réserves en or, avec 17% des réserves mondiales.

Selon Die Welt, la Russie serait même prête à courir des risques économiques au nom de son projet stratégique. L’évolution du prix du métal jaune n’a pas l’air d’être favorable. En août, le prix d'une once Troy a ainsi chuté en-dessous de 1.200 dollars. Rien qu’en 2018, le prix de l’or par rapport au dollar a reculé de presque 9%.

«La Russie doit s’armer contre les sanctions financières qui mettent en danger la sécurité nationale», estime Steve Hanke, professeur d'économie appliquée à l'université Johns Hopkins de Baltimore, cité par Die Welt.

Pour lui,l'or est le moyen idéal pour couvrir une devise nationale. «L'or n'est pas émis par un État et ne pose donc aucun danger politique», indique-t-il.

Le prix Nobel d’économie Bob Mundell avait prédit en 1997 que le rôle de l’or dans le système monétaire international se renforcerait au XXIe siècle. Le Président américain Donald Trump, qui utilise le dollar comme une arme contre d’autres États, pourrait contribuer à la réalisation de ces prévisions, note le quotidien allemand.

Lire aussi:

Plus de 20.000 manifestants pour réclamer justice pour Adama, des gaz lacrymogènes tirés
«Folie furieuse de Macron», «idéologie des eurodingos»: bientôt un impôt européen?
Violent incendie dans le IIe arrondissement de Paris - vidéo
Tags:
bons du Trésor américain, devises, réserves d'or, dollar US, or, réserves de change, sanctions, Die Welt, Fonds monétaire international (FMI), James Rickards, Vladimir Poutine, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook