Economie
URL courte
9280
S'abonner

Malgré les difficultés économiques provoquées par les sanctions antirusses, le volume des échanges commerciaux entre la France et la Russie a augmenté de 20%, cette année a constaté le sénateur russe Dmitri Mezentsev lors de sa rencontre avec Sophie Primas, présidente de la commission des Affaires économiques du Sénat.

Même si le volume des transactions commerciales entre les deux pays a été divisé par deux sous l'influence négative des sanctions antirusse introduites en 2014, les derniers chiffres permettent de constater, par rapport à 2017, une hausse de 20,1% du volume des échanges commerciaux franco-russes, qui ont ainsi atteint près de 7.7 milliards d'euros, a déclaré Dmitri Mezentsev, président du comité du Conseil de la Fédération de Russie en charge de la politique économique, dont les propos sont rapportés par la chaîne du Conseil de la Fédération.

M.Mezentsev a exprimé l'espoir que la visite de la délégation française permettra de renforcer les relations franco-russes.

«Nous souhaitons que votre visite donne une impulsion à nos relations, à la réconciliation des positions et à la création d'un agenda de coopération interparlementaire unifiée», a-t-il déclaré à Mme Primas.

La sénatrice française a souligné à son tour que l'un des objectifs de la visite de la délégation française était «de voir les conséquences de l'imposition des sanctions» pour «comprendre les perspectives de développement de la coopération économique».

Les relations entre la Russie et les pays occidentaux se sont dégradées après le début du conflit en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie en 2014. L'Occident a imposé des sanctions contre la Russie, qui ont entraîné en riposte un embargo sur les importations européennes. Cela étant dit, ces derniers temps, de plus en plus de voix s'élèvent dans les pays de l'Union européenne pour réclamer la levée du régime des sanctions antirusses.

Lire aussi:

Une nouvelle vidéo montre ce qui se passe juste avant la mort de George Floyd
Un drone filme une foule détruire une colonne entière de voitures de police à Philadelphie – vidéo
La taxe qui avait provoqué le mouvement des Gilets jaunes remise sur la table par un conseiller de Macron
Tags:
commerce, Sophie Primas, Dmitri Mezentsev, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook