Economie
URL courte
17411
S'abonner

La Russie et le Vietnam ont signé un contrat de coopération en matière de livraisons de gaz naturel liquéfié et de développement de la production d'énergie gazière.

Des sociétés russes projettent de livrer du gaz naturel liquéfié (GNL) au Vietnam, a annoncé ce jeudi Vladimir Poutine à l'issue de négociations avec le secrétaire général du Parti communiste du Vietman, Nguyên Phu Trong, actuellement en visite en Russie.

«Nos sociétés sont également engagées dans le raffinage du pétrole, envisagent des livraisons de gaz naturel liquéfié au Vietnam, la production et la commercialisation de carburants gazeux et la création de l'infrastructure connexe», a indiqué le chef d'État russe.

Vladimir Poutine a également fait part des projets des deux pays pour élargir leur coopération dans la sphère pétro-gazière. Le Président a rappelé que tous les géants russes du secteur étaient implantés au Vietnam alors que la société PetroVietnam opérait sur le sol russe. Deux sociétés mixtes, Vietsovpetro et Rusvietpetro, exercent leur activité sur le terrain.

La visite du secrétaire général vietnamien en Russie a par ailleurs permis aux deux États de signer un contrat de coopération en matière de développement de la production d'énergie gazière. Le géant russe Gazprom participe à l'élaboration de la feuille de route pour le projet d'exploitation du gisement Bao Vang et la construction d'une centrale électrique dans la province de Quangchi.

Le potentiel de développement du marché vietnamien de GNL attire progressivement un nombre croissant de sociétés étrangères, dont des russes. En mai, Gazprom discutait de la possibilité de son implication dans la construction de centrales gazières en Chine et au Vietnam.

En outre, en décembre 2017, Novatek Gas & Power Asia a signé un protocole d'accord avec Total Gas & Power Business Services et Siemens Aktiengesellschaft. Le document prévoit une coopération en matière de livraison de GNL sur le marché vietnamien ainsi que le développement de l'infrastructure pour les centrales électriques. 

Lire aussi:

«L'Europe est devenue la chambre à gaz de George Soros», affirme un responsable hongrois
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Le médecin de Maradona inculpé pour homicide involontaire
Cette phrase de Valérie Pécresse sur la Seine-Saint-Denis provoque une polémique
Tags:
gaz naturel liquéfié (GNL), Gazprom, Nguyen Phu Trong, Vladimir Poutine, Vietnam, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook