Ecoutez Radio Sputnik
    Le gaz russe

    Après Force de Sibérie, Moscou et Pékin construiraient deux autres gazoducs

    © Sputnik . Alexandre Polegenko
    Economie
    URL courte
    IVe Forum économique oriental (2018) (32)
    6410

    L’acheminement de gaz par le gazoduc Force de Sibérie 2 a été le sujet de discussions entre dirigeants russe et chinois lors du Forum économique oriental de Vladivostok, informe le ministre russe de l’Énergie. Selon Gazprom, les deux pays pourraient également mettre en place un troisième gazoduc.

    La Russie et la Chine entendent se mettre d'accord pour des livraisons de gaz par route occidentale dans les meilleurs délais, a déclaré le ministre russe de l'Énergie, Alexandre Novak, lors du Forum économique oriental de Vladivostok. Selon lui, cette question a été abordée, lors de leur rencontre, par Vladimir Poutine et Xi Jinping.

    «Des négociations à ce sujet sont en cours entre Gazprom et CNPC, toutes les conditions techniques sont validées. […] Il s'agit de l'acheminement d'environ 30 milliards de mètres cubes de gaz. Nous espérons que nos collègues feront tous les efforts possibles afin de mettre en œuvre les accords entre les deux dirigeants et signer un contrat», a-t-il précisé.

    Ces livraisons pourront être effectuées par le gazoduc Force de Sibérie 2. En 2015 Gazprom et CNPC ont signé un accord sur les principales conditions d'acheminement de gaz par cette route.

    D'après le vice-président du conseil d'administration de Gazprom, Alexandre Medvedev, les deux compagnies sont également en train de faire aboutir des négociations sur des livraisons de gaz par route extrême-orientale.

    Pour rappel, le 21 mai 2014, Moscou et Pékin s'étaient mis d'accord pour la construction du gazoduc Force de Sibérie, également appelé «route orientale», et dont la longueur sera d'environ 4.000 kilomètres. Après plusieurs années de négociations, les deux pays sont finalement tombés d'accord pour une livraison annuelle de 38 milliards de mètres cubes de gaz sur une période de 30 ans. Le montant de ce «contrat du siècle» s'élève à 400 milliards de dollars. La construction de ce gigantesque gazoduc a débuté le 1er septembre 2014 et son inauguration est attendue pour le 20 décembre 2019.

    Dossier:
    IVe Forum économique oriental (2018) (32)

    Lire aussi:

    Le gaz russe serait livré en Chine plus tôt que prévu
    La Chine souhaite importer plus de gaz russe
    Gaz russe: quels avantages pour l’Europe?
    Tags:
    gazoduc, gaz, IVe Forum économique oriental (2018), CNPC, Gazprom, Xi Jinping, Vladimir Poutine, Chine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik