Economie
URL courte
122
S'abonner

Des employés du géant du commerce électronique Amazon revendraient, par le biais d’intermédiaires notamment en Chine, des informations confidentielles pouvant donner un avantage à des commerçants indépendants.

Des salariés du géant du commerce électronique Amazon sont soupçonnés de fuites de données qui auraient été vendues à des entreprises tierces, notamment en Chine, selon The Wall Street Journal.

Des employés d'Amazon, principalement avec l'aide d'intermédiaires, vendraient des données internes et d'autres informations confidentielles pouvant donner un avantage à des commerçants indépendants qui vendent leurs produits sur le site d'Amazon. Sur le site, en effet, on peut acheter des produits vendus directement par Amazon, mais aussi par de nombreux autres marchands.

Le quotidien cite l'exemple d'intermédiaires à Shenzhen coopérant avec des employés du groupe et vendant des informations sur les volumes de ventes, les adresses électroniques des clients laissant des commentaires sur les produits ou encore un service permettant d'effacer les avis négatifs, pour des sommes allant de 80 à plus de 2.000 dollars. Cette pratique serait particulièrement présente en Chine.

Selon le Wall Street Journal, Amazon enquête sur ce sujet depuis plusieurs mois.

Lire aussi:

Trump va-t-il bombarder l’Iran pour éviter un nouvel accord nucléaire avec Biden?
L'armée américaine se préparerait à frapper l'Iran, selon un spécialiste israélien
Un homme tabassé par trois policiers à Paris, qui ont de plus menti dans leur rapport – vidéo choc
Tags:
confidentialité des données, enquête, fuite, Amazon, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook