Economie
URL courte
2235
S'abonner

Ankara ne cherche pas à obtenir une aide financière étrangère, a déclaré ce lundi le Président turc. Selon lui, le pays mise sur le recours aux investissements étrangers.

En s'adressant ce lundi au parlement turc, Recep Tayyip Erdogan a déclaré que la Turquie ne demandait aucune aide financière de la part d'autres pays. Il a également indiqué qu'Ankara ne ferait pas de compromis en matière de discipline budgétaire.

«La Turquie ne demande de l'argent à personne. Tous nos efforts visent à garantir des investissements étrangers dans notre pays», a-t-il lancé.

Selon le Président turc, l'économie du pays est en train de se rétablir, l'incertitude provoquée par la dégringolade du dollar se réduisant. Il a également ajouté que la Turquie entendait résoudre les problèmes du secteur bancaire.

Le 28 septembre, la chancelière allemande, citée par Bloomberg, a écarté l'idée de l'octroi d'une assistance économique à la Turquie.

Donald Trump a déclaré en août qu'il avait donné son feu vert au doublement des taxes sur l'aluminium et l'acier en provenance de Turquie. Elles atteindront respectivement 20% et 50%, ce qui a provoqué une nouvelle chute de la monnaie turque. Depuis le début de cette année, la livre turque s'est effondrée de 37% par rapport au dollar.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Deux cas de contamination au coronavirus confirmés en France, les premiers en Europe
Un poisson saute hors de l’eau et transperce le cou d’un pêcheur – photo choc
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
livre turque (TRY), budget, aide financière, Recep Tayyip Erdogan, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik