Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    La Russie grimpe dans le classement Doing Business, Poutine explique pourquoi

    © Sputnik . Sergei Mamontov
    Economie
    URL courte
    13411

    Le fait que la Russie a amélioré sa position dans le classement international Doing Business 2019 permet aux hommes d’affaires de se sentir confiants et donc «réaliser un plan de développement à long terme», a déclaré Vladimir Poutine lors d’une rencontre avec des représentants du monde des affaires allemand.

    Grimpant de la 120e position qu'elle occupait dans le classement Doing Business il y a sept ans, la Russie se retrouve aujourd'hui à la 31e place. Un tel indicateur laisse les hommes d'affaires mettre en œuvre leurs projets à long terme, a annoncé le Président russe au cours d'un rendez-vous avec des entrepreneurs allemands.

    «Tous les chiffres mentionnés ne sont pas de la statistique sèche mais la preuve de la viabilité des indicateurs macroéconomiques clefs, comme je l'ai déjà dit, et de l'amélioration de l'environnement commercial en Russie. Maintenant, nous sommes montés de quelques points dans le classement Doing Business. Nous sommes à la 31e place, ce qui permet au business de se sentir confiant, d'élaborer et de réaliser un plan de développement à long terme», a souligné Vladimir Poutine.

    L'année dernière, la Russie s'était placée 35e dans le classement Doing Business. Elle a pu atteindre un tel résultat grâce à l'amélioration de l'environnement réglementaire des activités des petites et moyennes entreprises. Il y a encore sept ans, le pays occupait la 120e position.

    Dans ce classement Doing Business, les économies sont classées de la 1ère à la 190e place selon leur aisance à faire des affaires. Le classement est établi sur la base d'un tri des scores globaux de 10 thématiques.

    Lire aussi:

    La Russie progresse encore dans le classement Doing Business
    L’agence Business France rouvrirait ses portes dans le cadre de la législation russe
    Fermeture de Business France à Moscou: quelles répercussions sur les liens franco-russes?
    Tags:
    entrepreneur, projet, indicateurs, business, position, classement, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik