Economie
URL courte
392
S'abonner

Le Bitcoin est tombé ce 15 novembre au niveau particulièrement bas de 5.534 dollars l’unité, enfonçant nettement le niveau support de 6.000 dollars au-dessus duquel il se maintenait depuis début février. Il avait atteint un pic historique à près de 20.000 dollars fin décembre 2017.

Le Bitcoin est tombé mercredi à son plus bas niveau sur l'année, franchissant le niveau clé de 6.000 dollars (environ 5.300 euros), selon les données du site CoinMarketCap.

Стеллажи с фермами для майнинга криптовалют
© Sputnik . Vladimir Astapkovich
Vers 14h35 GMT, le cours de la cryptomonnaie valait environ 5.490 dollars (environ 4.860 euros), soit 12,28% de moins qu'à la clôture mercredi. À la principale bourse des cryptomonnaies Binance, le cours du Bitcoin s'établit à 5.553 dollars (près de 4.915 euros).

Les traders et analystes de la cryptomonnaie ne peuvent en expliquer la raison.

«Le marché est entré dans un triangle avec une volatilité très basse», a expliqué, cité par Reuters, Charlie Hayter, fondateur du site Internet dédié aux cryptomonnaies Cryptocompare à Londres, en référence à une figure d'analyse technique.

Et d'ajouter: «ce que l'on constate, c'est une rupture à la baisse. Parfois, quand un mouvement se produit, il faut un peu de temps pour que la véritable raison apparaisse clairement — une transaction sur une plateforme ou une décision réglementaire».
D'autres cryptomonnaies s'échangent jeudi aussi dans le rouge, d'après CoinMarketCap. L'Ethereum est tombé à 172,78 dollars (environ 153 euros) et le Ripple à 0,390 dollars (environ 0,35 euros).

Lire aussi:

Un homme de 75 ans en sang: les policiers de Buffalo démissionnent par solidarité avec leurs deux collègues suspendus
Une deuxième vague de Covid-19, «c’est presque certain», affirme un infectiologue japonais
Mobilisation contre les violences policières à Paris, en dépit de l’interdiction - vidéo
Engagement de GI en Tunisie: Washington accuse Moscou et tente de doubler Paris
Tags:
bourse, cryptomonnaie, chute, Bitcoin
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook