Economie
URL courte
9600
S'abonner

Pour Vladimir Poutine, ce n’est pas la Russie qui veut quitter le dollar, mais c’est bien «le dollar lui-même» qui s’efforce de quitter la Russie.

Bien que la Russie se passe du dollar dans certaines transactions internationales, elle ne se fixe pas comme objectif de renoncer à la monnaie américaine, a assuré mercredi Vladimir Poutine.

«La Russie ne cherche pas à sortir du dollar, c'est bien le dollar qui sort de la Russie», a déclaré le chef du Kremlin dans le cadre du forum d'investissements La Russie appelle, organisé par la banque VTB Capital.

Selon lui, ceux qui tentent d'empêcher l'afflux de dollars en Russie «se tirent une balle non pas dans le pied mais un peu plus haut», car cette politique pousse d'autres pays à trouver des monnaies de réserve alternatives.

Dans le même temps, il a souligné que la Russie devait renoncer progressivement au dollar tout en évitant de porter atteinte à ses propres intérêts. En guise d'exemple, M.Poutine a cité la récente transaction passée entre la Russie et la Turquie sur la livraison des systèmes antiaériens S-400.

La 10e édition du forum d'investissements La Russie appelle qui se déroule actuellement à Moscou réunit les dirigeants du pays et les chefs de grandes entreprises russes comme étrangères.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Le nombre journalier de cas de Covid-19 remonte au-dessus des 21.000 en France
Tags:
dédollarisation, dollar US, investissements, S-400, Banque VTB, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook