Economie
URL courte
7424
S'abonner

La firme chinoise Tianqi Lithium a racheté pour 4 milliards de dollars 23.77% des parts de Sociedad Quimica y Minera (SQM), entreprise minière chilienne spécialisée dans l’extraction du lithium. Pourquoi la Chine, qui est elle-même riche en ce «pétrole du XXIe siècle», en importe-t-elle? Un spécialiste chinois l’explique à Sputnik.

Bien que la Chine soit le 5e producteur mondial de lithium, 80% de ce métal rare consommé dans le pays sont importés parce que les ressources propres de la Chine ne suffiront tout simplement pas pour satisfaire la demande mondiale même pour les électromobiles, a indiqué à Sputnik Liu Ying, de l'Institut financier Chunyang à l'Université populaire de Chine, commentant le rachat de 23.77% des parts d'une société chilienne.

«Tout d'abord, la demande de lithium est universelle, il est nécessaire non seulement en Chine. Et comme la Chine est une fabrique mondiale, il s'agit de satisfaire non seulement la demande intérieure de ce métal, mais de l'utiliser également pour la production [appareils électroniques, smartphones et électromobiles, ndlr] qui est exportée dans le monde entier», a indiqué l'expert.

Et d'ajouter que la production du lithium chilien et ses livraisons en Chine approvisionneraient le pays en cette matière première pour fabriquer des piles qui alimenteraient pas la suite les smartphones et électromobiles à travers le monde.

«La demande de lithium ne fera qu'augmenter avec le temps, le monde renonçant progressivement au pétrole en faveur de nouvelles sources d'énergie, principalement de l'électricité. […] Le lithium pourrait effectivement devenir le "pétrole du XXIe siècle". Et monopoliser ce marché serait une perspective très séduisante et ce d'autant plus qu'il y a beaucoup moins de lithium que d'hydrocarbures sur terre», a résumé l'interlocuteur de Sputnik.

Lire aussi:

Сoronavirus: un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation
«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Tags:
extraction, production, demande, lithium, marché, électricité, électromobile, smartphones, Sputnik, Tianqi Lithium, Sociedad Quimica y Minera de Chile (SQM), Institut financier Chunyang de l'Université populaire de Chine, Liu Ying, Chili, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik