Economie
URL courte
1151
S'abonner

Total et d'autres entreprises françaises ont fait part de leur intérêt pour le projet Arctic LNG 2 qui promet d'être «plus performant et plus efficace que Yamal LNG», a déclaré le ministre russe du Développement économique Maxim Oreshkin.

Intervenant à l'issue de sa rencontre avec Bruno Le Maire à Paris, Maxim Oreshkin a détaillé les perspectives de la coopération franco-russe dans le cadre du projet Arctic LNG 2.

«À part Total, plusieurs sociétés françaises sont intéressées par une participation à ce projet [Arctic LNG 2, ndlr]», a expliqué le ministre.

Plus tôt dans la journée, le ministre français de l'Économie et des Finances Bruno Le Maire a annoncé sa décision de renforcer les garanties de l'État pour minimiser les risques liés au projet Yamal LNG, ainsi que d'allonger les délais de remboursement pour les crédits accordés. Selon M.Oreshkine, ces mesures permettront «de faire bien avancer» le projet Arctic LNG 2 qui «devrait être plus performant et plus efficace que Yamal LNG»

Après Yamal LNG, Arctic LNG 2 est le deuxième projet de Novatek lié à la production de gaz naturel liquéfié. Il permettra d'exploiter le gisement Outrennée situé sur la péninsule de Gydan. La première usine devrait entrer en activité entre 2022 et 2023. Le projet prévoit en tout la construction de trois unités d'une capacité de production annuelle de 6.6 millions de tonnes chacune.

Le français Total a signé en mai dernier avec Novatek un accord de participation dans Arctic LNG 2 à hauteur de 10%, avec possibilité de porter sa part à 15%, le contrat devant être définitivement conclu au premier trimestre 2019.

Lire aussi:

Un «tueur de chiens» vivant dans l’eau découvert sur une plage australienne - photo
Litres d’eau, nourriture: quels produits acheter et stocker en cas de pandémie?
De nouveaux cas de coronavirus détectés en France
L'explosion la plus puissante jamais observée dans l'Univers vient d'être enregistrée par des astronomes
Tags:
Maksim Orechkine, Yamal LNG, Bruno Le Maire, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook