Economie
URL courte
15325
S'abonner

D’après un responsable russe en charge de la gestion des ressources naturelles, la Russie maintient ses réserves de pétrole à un niveau supérieur à celui de la moyenne des autres pays producteurs.

Si la Russie continue d’exploiter ses gisements pétroliers au même rythme qu’actuellement, ses réserves d’or noir seront épuisées dans 23 à 25 ans, a annoncé le chef de l’Agence fédérale de gestion des ressources minières et énergétiques Rosnedra, Evgueny Kisselev, dans un entretien accordé à la chaîne NTV. 

Et d’ajouter que la Russie maintenait ses réserves pétrolières à un niveau supérieur à celui de la moyenne mondiale.

Pour rappel, début novembre le ministre russe des Ressources naturelles, Dmitri Kobylkine, avait fait savoir que l’épuisement des ressources pétrolières et gazières de la Russie n’était pas pour demain, ajoutant qu’après les réserves facilement accessibles, le pays passerait à l’extraction des hydrocarbures de gisements difficiles à exploiter et de schiste.

Lire aussi:

Confinement à Dunkerque et dans sa région dès ce week-end
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Rouée de coups par trois femmes pour avoir demandé l’arrêt d’une fête à 7h du matin
Moscou propose à l’ambassade de France le vaccin Spoutnik V, la mission diplomatique réagit
Tags:
ressources naturelles, pétrole, Agence fédérale russe pour l'utilisation du sous-sol (Rosnedra), Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook