Economie
URL courte
1378
S'abonner

Les exportations suisses ont connu en novembre une solide poussée, en raison d’une hausse des ventes des produits chimiques, pharmaceutiques ainsi que de celles de l’horlogerie.

L'excédent commercial suisse a encore progressé, atteignant 3,1 milliards de francs suisses (2,7 milliards d'euros) en novembre, contre 2,5 milliards lors du mois précédent, a fait savoir l'Administration fédérale des douanes.

Sur cette même période, les exportations ont, pour la première fois, franchi la barre des 19 milliards de francs suisses, soit une hausse de 1%, alors que le volume des importations a reculé de 1,5% pour atteindre 16,124 milliards.

Cet essor s'explique par le dynamisme du secteur des produits chimiques et pharmaceutiques, relate l'agence de presse économique suisse AWP. Les ventes à l'étranger dans ce domaine ont progressé de 4,1% (en pourcentage réel). Autre source de cette performance: les ventes horlogères, qui y ont contribué avec (+2,5%). En revanche, le secteur des machines et de l'électronique a connu un recul de 1,9%, de même que celui des métaux (-1,7%).

À titre de comparaison, la France est en déficit commercial, avec une balance négative de 4,1 milliards d'euros début décembre 2018.

Lire aussi:

Ces bonnes habitudes à prendre pour perdre du poids, selon une nutritionniste
Didier Raoult interpelle l'OMS sur le remdesivir et en dénonce les effets secondaires
«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Tags:
commerce, excédent, économie, Suisse
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook