Ecoutez Radio Sputnik
    Un champ de blé

    Les 10 records de l’économie russe en 2018

    © Sputnik . Igor Podgorny
    Economie
    URL courte
    301262

    En 2018, les sanctions qui ne cessaient de pleuvoir sur la Russie ne l’ont pas empêchée de battre nombre de records dans le domaine de l’économie et des finances. Sputnik a retenu 10 d’entre eux.

    L'année qui s'achève a été marquée par nombre de performances records enregistrées par la Russie dans le domaine économique et financier. Sputnik a établi leur top 10.

    Réserve d'or

    En 2018, la Banque centrale de Russie a acquis une quantité d'or record: 92,2 tonnes ce qui lui offre la première place mondiale en termes d'achat du métal jaune. De cette manière, la part de l'or dans les réserves de change russes a atteint 18% et les réserves d'or russes ont dépassé les 2.000 tonnes.

    Dès 2017, la Russie avait devancé en la matière la Chine, dont les réserves d'or s'élèvent à 1.800 tonnes.

    Soit dit en passant, certains analystes estiment qu'une partie de l'or accumulé par la Russie pourrait servir à financer une structure alternative à la Banque mondiale, qui serait destinée à faire face aux États-Unis dans les guerres commerciales.

    Ventes de la dette américaine

    Tout en engrangeant des lingots d'or, la Banque centrale de Russie réduit ses emprunts américains et a pratiquement cédé l'ensemble de ce qu'elle détenait de la dette américaine. Ainsi, en avril 2014, suite au durcissement des sanctions américaines, la Banque centrale russe avait commencé à se débarrasser de ses Treasuries, mais en 2018, ce processus a rapidement gagné en ampleur.

    En effet, si, au mois de juin, la part des titres du Trésor américain dans les réserves russes était inférieure à 10%, à la fin de l'année, cette proportion est devenue presque nulle.

    Dans le contexte des sanctions, la Banque centrale ne voit pas de raisons de financer l'économie américaine et protège le marché financier russe contre des bouleversements qui pourraient être provoqués par de nouvelles sanctions.

    Excédent budgétaire record

    En 2018, le budget russe sera excédentaire, pour la première fois depuis 7 ans. Selon les prévisions du ministère des Finances, cet excédent constituera 2,5% du PIB. En 2017, le budget avait été déficitaire et les dépenses avaient dépassé les revenus de 1,4% du PIB.

    Dette publique

    La dette extérieure russe est l'une des plus faibles au monde: 525 milliards de dollars. Signalons, à titre de comparaison, qu'au Royaume-Uni elle s'élève à 7.500 milliards de dollars, en France à 5.000 milliards et en Allemagne, à 4.800 milliards. La dette extérieure de la zone euro dépasse 14.000 milliards et celle des États-Unis, 21.000 milliards de dollars.

    Des crédits hypothécaires à des taux d'intérêt plus avantageux

    En 2018, les Russes ont obtenu un nombre record de crédits hypothécaires. Selon les experts du groupe Dom.rf, sur les 10 mois de l'année qui s'achève 1,17 million de crédits ont été alloués pour 2.370 milliards de roubles (soit 29, 8 milliards d'euros).
    L'augmentation de crédits accordés tient à une forte baisse des taux d'intérêt, jusqu'à 9,41% en octobre.

    Production de pétrole

    En 2018, la Russie a établi un record absolu en ce qui concerne la production de pétrole: 11,6 millions de barils par jour, en octobre.
    Selon un récent rapport de l'OPEP, il s'agit du meilleur résultat de l'époque post-soviétique. Et d'après cette même publication, la production sur 12 mois atteindra 11,24 millions de barils par jour.

    Exportations de gaz vers l'Europe

    À la fin de l'année, la Russie aura livré à l'Europe plus de 200 milliards de mètres cubes de gaz.

    En 11 mois, Gazprom a déjà exporté 179,9 milliards de mètres cubes, soit une augmentation de 2,6% par rapport à la même période en 2017, et une de 10,2% par rapport au calcul sur 11 mois de 2016.

    Les importations du gaz russe ont augmenté en Allemagne, Autriche, aux Pays-Bas, ainsi qu'en France, République tchèque, Finlande, Roumanie, Hongrie et Grèce.

    La mise en exploitation des gazoducs Turkish Stream et Nord Stream-2 permettra théoriquement de porter les exportations de gaz vers l'Europe à 290 milliards de mètres cubes, ce qui signifierait une augmentation de 50%.

    Exportations de blé

    Outre les hydrocarbures, la Russie a exporté des quantités record de blé (entre 33 et 34 millions de tonnes au cours de l'année agricole 2017-2018 selon le ministère russe de l'Agriculture, et 36,6 millions selon Bloomberg). Les céréales russes sont achetées par plus de 100 pays, plus particulièrement par l'Égypte, la Turquie, le Bangladesh, l'Arabie saoudite, l'Indonésie, l'Azerbaïdjan et le Nigeria.

    Deuxième position au classement Bloomberg des économies émergentes

    La Russie s'est hissée à la deuxième position du classement Bloomberg des économies émergentes, gagnant cinq points par rapport à 2017.

    La croissance de l'économie russe a été également constatée par les experts de la Banque mondiale. Le classement Doing Business de cette dernière place la Russie à la 31e position (35e il y a un an et 120e en 2012).

    Selon les calculs de la Banque mondiale, la Russie talonne le Top-10 des économies mondiales en termes de PIB: elle a devancé la Corée du Sud et occupe désormais la 11e position du classement. En un an le PIB russe a accusé une croissance de 300 milliards de dollars pour atteindre 1.580 milliards.

    Flux touristiques

    Enfin, en 2018, la Russie a connu une hausse record du tourisme: les flux touristiques ont atteint 90 millions de personnes, le meilleur résultat de ces 10 dernières années.

    Lire aussi:

    «Nous allons envoyer ces navires US au fond de la mer avec des armes secrètes», promet un général iranien
    La photo de l’homme à l’origine de l’explosion à Lyon publiée
    Paris et la ville natale de Macron se préparent pour l’acte 28 la veille des européennes
    Tags:
    excédent, réserves d'or, dette publique, céréales, tourisme, gaz, pétrole, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik