Economie
URL courte
16242
S'abonner

Jim Yong Kim quittera le poste de président de la Banque mondiale le 1er février et sera remplacé par intérim par la directrice générale de l'institution, Kristalina Georgieva.

Le président de la Banque mondiale (BM), l'Américain Jim Yong Kim, 59 ans, a annoncé qu'il quitterait son poste le 1er février, soit quatre ans avant la fin de son second mandat.

Dans un communiqué diffusé lundi, M.Kim explique qu'il envisage de rejoindre «une société» et se concentrer «sur les investissements dans les infrastructures dans les pays en développement».

«Cela a été un grand honneur de servir en tant que président d'une institution remarquable, forte d'un personnel passionné dédié à leur mission qui est d'éliminer l'extrême pauvreté de notre vivant», a-t-il indiqué sans donner la raison de son départ.

Jim Yong Kim a présidé la Banque mondiale pendant six ans. Il sera remplacé par intérim par Kristalina Georgieva, directrice générale de la Banque mondiale.

Un ressortissant américain est habituellement nommé à la tête de la BM tandis que la direction du Fonds monétaire international (FMI) est généralement confiée à un Européen. Les pays émergents contestent fortement ce partage des rôles au sein des institutions internationales.

Lire aussi:

«Je vais te venger»: la promesse de la femme du chauffeur tabassé jusqu’à la mort cérébrale à Bayonne
Le directeur du FBI désigne le pays qui représente «la plus importante menace» pour les USA
Un Libyen arrêté à Bordeaux pour tentatives de meurtre et de viol sur trois femmes en une seule nuit
A la conquête de Sainte-Sophie: le bras d’honneur d’Erdogan à l’histoire européenne
Tags:
démission, développement, économie, Fonds monétaire international (FMI), Banque mondiale (BM), Kristalina Georgieva, Jim Yong Kim
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook