Economie
URL courte
14255
S'abonner

Selon des prévisions de la banque Standard Chartered, les niveaux de développement économique des pays industrialisés et en développement ne cesseront de se rapprocher et la Russie deviendra la première économie européenne à l’horizon 2030.

La Russie a les moyens de devenir la première économie d'Europe d'ici 2030, notent des analystes de la banque britannique Standard Chartered dans un pronostic cité par Bloomberg.

C'est la Chine qui, selon ces experts, sera la principale économie du monde vers 2030, son PIB (en parité de pouvoir d'achat) devant atteindre environ 56.000 milliards d'euros.

L'Inde devrait atteindre la deuxième position avec un PIB de 46.300 milliards de dollars (40.000 milliards d'euros), suivie par les États-Unis avec 31.000 milliards (27.000 milliards d'euros).

La Russie, selon Standard Chartered, se classera huitième avec un PIB de 6.900 milliards d'euros, devancée par l'Indonésie (8.800 milliards d'euros), la Turquie (8.000 milliards d'euros), le Brésil (7.500 milliards d'euros) et l'Égypte (7.200 milliards d'euros), mais devançant le Japon (6.300 milliards d'euros) et l'Allemagne (6.000 milliards d'euros).

Sept des dix premières places seront occupées, d'ici 2030, par les actuelles économies en développement, concluent les analystes. Leur pronostic se fonde sur le principe de base selon lequel la part de chaque pays dans le PIB mondial doit correspondre à sa part dans la population mondiale. Les économistes prédisent le rapprochement ultérieur des pays industrialisés et en développement en ce qui concerne le PIB par habitant.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Les sirènes d'alerte déclenchées en Israël
La journée des câlins «dégénère» sur le plateau de TPMP d’Hanouna - vidéo
Alerte en Algérie après la réapparition du poisson lièvre
Tags:
PIB, économie, Standard Chartered PLC, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik