Ecoutez Radio Sputnik
    Amazon (logo)

    Microsoft n’est plus l’entreprise la plus chère du monde. Qui a pris la couronne?

    © Sputnik . Jeenah Moon
    Economie
    URL courte
    5012

    Le géant américain du commerce en ligne Amazon fondée par le milliardaire Jeff Bezos est devenu lundi l’entreprise privée la plus chère au monde en ravissant à Microsoft la première place à Wall Street.

    L'entreprise de commerce en ligne Amazon du milliardaire Jeff Bezos a évincé Microsoft de la première place à Wall Street et est devenue l'entreprise privée la plus chère au monde.

    Sa capitalisation boursière a atteint 797 milliards de dollars (environ 695 milliards d'euros) à la clôture de la bourse le 7 janvier.

    Microsoft, avec ses 783 milliards de dollars (683 milliards d'euros), perd ainsi la couronne qu'il avait lui-même dérobée à Apple fin novembre.

    Alphabet, la holding qui inclut Google, arrive en troisième position avec une capitalisation de 756 milliards de dollars (659 milliards d'euros).

    Apple, dont la valeur marchande est tombée à 700 milliards de dollars (610 milliards d'euros), s'est classé quatrième.

    À son sommet historique d'octobre 2018, la société fondée par Steve Jobs a été évaluée à 1.100 milliards de dollars (959 milliards d'euros). Amazon a également atteint 1.000 milliards de dollars (872 milliards d'euros) en septembre.

    Amazon est la plus grande entreprise en ligne au monde et l'un des premiers services Web axés sur la vente de produits de consommation. Elle a été fondée en 1994 par Jeff Bezos qui est considéré comme l'homme le plus riche du monde aujourd'hui. Selon le Bloomberg Billionaires Index, sa fortune personnelle s'élève à 135 milliards de dollars (près de 118 milliards d'euros).

    Lire aussi:

    Le Conseil de sécurité de la Russie commente la réforme de Schengen proposée par Macron
    «Excusez-nous, on ignorait qu’il était invisible»: le F-117 abattu par les Serbes en 1999
    Ces symptômes du cancer du cerveau que les malades ignorent
    Tags:
    Alphabet, Apple, Microsoft, Amazon, Jeff Bezos
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik