Ecoutez Radio Sputnik
    Saudischer Prinz Mohammed bin Salman in London

    Mohammed ben Salmane envisage une réforme d'un montant de 425 milliards de dollars

    © AP Photo / Alastair Grant
    Economie
    URL courte
    121310

    Les autorités de l'Arabie saoudite envisagent de lancer une réforme pour développer les infrastructures et l'industrie du pays qui coûtera 425 milliards de dollars, indique l'agence Bloomberg se référant à un ministre saoudien.

    Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane s'apprête à dévoiler lundi les détails d'un plan ambitieux visant à développer les infrastructures et l'industrie de l'Arabie saoudite pour réduire la part du pétrole dans la structure des revenus de l'État, écrit l'agence Bloomberg se référant au ministre de l'Énergie, de l'Industrie et des Ressources minérales du royaume, Khalid al-Falih.

    Selon al-Falih, d'ici à 2030, le Royaume investira 425 milliards de dollars dans le développement des chemins de fer, des aéroports et des projets industriels.

    «C'est assez ambitieux, mais cela prendra plus de 10 ans, nous avons donc du temps pour cela. Tout cela se passera pendant que nous construirons notre économie pétrolière. Nous ne nous arrêtons pas », a déclaré al-Falih.

    L'Arabie saoudite a l'intention de signer environ 70 contrats d'une valeur de 53,6 milliards de dollars le jour de l'annonce officiel du plan de cette réforme.

    Un peu plus tôt, Khalid al-Falih avait déclaré que l'Arabie saoudite envisageait d'investir des milliards de dollars dans l'économie russe et que la Russie ferait des investissements similaires en Arabie saoudite.

    Lire aussi:

    En défiant les USA, un pays membre de l’UE lance un réseau 5G avec l’aide de Huawei
    L’Iran et la Russie sont-ils les vraies cibles de l’attaque des deux pétroliers en mer d’Oman?
    Les États-Unis envisagent officiellement le recours à la force militaire contre l’Iran
    Tags:
    réforme, Mohammed Ben Salman, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik