Ecoutez Radio Sputnik
    Une Infiniti Q30

    Après des ventes catastrophiques, la filiale de luxe de Renault-Nissan quitterait l’Europe

    © REUTERS / Kai Pfaffenbach
    Economie
    URL courte
    11136

    Faute d’atteindre les objectifs assignés, Infiniti, la filiale de voitures de luxe de Renault-Nissan, pourrait se retirer du marché européen, selon des sources proches de la marque dont les assertions n’ont pas encore été confirmées officiellement.

    La marque Infiniti pourrait quitter le marché européen. La direction de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi prendra cette décision si la marque ne trouve pas comment augmenter considérablement les ventes et atteindre les objectifs assignés, selon des informations fournies par des initiés mais pas encore confirmées officiellement, relate la presse russe.

    Le site AutoActu.com cite en exemple le bicorps Infiniti Q30, qui devait être vendu à 30.000-40.000 exemplaires par an. En 2016, Infiniti a réussi à commercialiser seulement 8.453 Q30, contre 7.617 en 2017. Selon CarSalesBase, 2.868 exemplaires de ce modèle ont été vendus en 11 mois en 2018.

    L'année 2016 est finalement devenue la plus heureuse pour l'antenne européenne d'Infiniti, avec 13.775 voitures vendues (0,09% du marché). En 2017, ce chiffre s'est réduit à 12.571. Entre janvier et novembre 2018, la société n'a commercialisé que 5.938 voitures.

    Lire aussi:

    Renault vend plus grâce à Lada
    La liste des SUV les plus populaires au monde dévoilée
    L’affaire Ghosn montre que le Japon est un État «où la corruption ne reste pas impunie»
    Tags:
    marché, automobile, Renault-Nissan-Mitsubishi, Infiniti, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik