Economie
URL courte
2220
S'abonner

Les cours de l’or ont atteint mercredi leur maximum depuis avril 2018 dans le contexte de la baisse du dollar et des espoirs d’un accord commercial entre les États-Unis et la Chine, comme le montrent les résultats des séances des principales bourses.

À 16h51(heure de Paris), le prix de l'or du contrat à terme pour avril à la bourse de New York Comex avait augmenté de 2,45 dollars, soit de 0,18%, pour s'établir à 1.347,35 dollars l'once, ce qui constitue un record depuis avril 2018. Le prix de l'argent du contrat à terme pour mars avait augmenté de 0,58% pour atteindre les 16,06 dollars l'once.

Les cours de l'or ont grimpé mercredi à Londres contre toutes les principales devises. Ayant atteint les 1.346 dollars l'once, ils ont battu tous leurs records des derniers mois.

L'indice du dollar (cours du dollar par rapport au panier des devises des six pays, essentiels partenaires commerciaux des États-Unis) a baissé de 0,04%, pour s'établir à 96,48 points.

Par tradition, un dollar plus faible soutient les cotations de l'or, le métal précieux devenant alors meilleur marché pour les investisseurs possédant d'autres devises.

Par ailleurs, les espoirs d'un accord commercial entre Pékin et Washington pourraient soutenir la demande de devises des économies émergentes, ce qui pourrait faire pression sur le dollar et faire encore augmenter le métal précieux.

«Les espoirs d'un accord entre les États-Unis et la Chine et le cours du dollar qui a légèrement baissé soutiennent le métal», a déclaré Georgette Boele, spécialiste à ABN Amro, citée par Reuters.

De son côté, l'affineur suisse MKS Pamp a indiqué dans une note de trading que l'incertitude géopolitique au Royaume-Uni et en Europe en plus des tensions commerciales entre la Chine et les États-Unis pourraient continuer de stimuler l'intérêt des investisseurs pour les métaux précieux.

Lire aussi:

Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos, vidéo
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Premières images de la chancellerie d’Angela Merkel après qu’une voiture a foncé dans la grille d'entrée - vidéo
Tags:
chute, dollar US, contrats à terme, argent, or, COMEX (New York Commodities Exchange), ABN Amro, MKS Pamp, Sputnik, Reuters, Georgette Boele, Europe, Royaume-Uni, Chine, États-Unis, Londres, New York
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook