Ecoutez Radio Sputnik
    Lada XRAY Cross

    Renault envisage d’augmenter sa présence en Iran grâce au russe Lada

    © Sputnik . Alexey Kudenko
    Economie
    URL courte
    3261

    Il n'est pas exclu que des voitures Lada, qui sont déjà vendues dans 34 pays, soient bientôt exportées en Iran. Cela permettrait au groupe Renault, qui contrôle la maison-mère Avtovaz, d'élargir sa présence dans ce pays.

    Le constructeur automobile Avtovaz, contrôlé par l'Alliance Rostec Auto BV, coentreprise de Renault et du holding russe Rostec, mène des pourparlers sur l'exportation de Lada en Iran, a indiqué à des journalistes le directeur de Rostec pour la coopération internationale, Viktor Kladov.

    «Avtovaz assemble des voitures en Égypte, nous menons des négociations avec d'autres pays dont, par exemple, l'Iran […]. Il s'agit à la fois de la livraison ainsi que de l'assemblage des voitures», a-t-il déclaré en marge du salon aéronautique Aero India 2019.

    Début janvier, Avtovaz a annoncé que les ventes à l'exportation de la marque Lada avaient augmenté de 57%, pour atteindre 38.050 voitures en 2018. Jan Ptacek, vice-président des ventes et du marketing chez Avtovaz, a déclaré que les voitures étaient vendues dans 34 pays, dont la Turquie, la Tunisie, le Chili et Cuba. Pour la première fois en 2018, la Lada Vesta a été la plus exportées (30% des ventes), alors qu'auparavant il s'agissait de la Lada 4x4, a-t-il ajouté.

    Rappelons que, fin décembre, l'Alliance Rostec Auto BV, la joint-venture entre Renault et le holding russe Rostec, avait augmenté sa participation dans le capital du constructeur automobile russe Avtovaz à hauteur de 100%.

    Lire aussi:

    L'Iran aurait abattu un drone espion américain sur son territoire
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Exit le F-35, la Turquie dévoile son propre projet d'avion furtif, «le meilleur chasseur en Europe» (photo)
    Tags:
    Lada, AvtoVAZ, Renault Group, Iran, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik