Economie
URL courte
23449
S'abonner

L'accord portant sur la livraison à la Chine de 290 appareils Airbus A320 et de 10 Airbus A350 a été signé lundi à Paris dans le cadre de la visite du dirigeant chinois Xi Jinping. Le Président français y a vu «une avancée importante et un excellent signal [...] de la force des échanges».

Airbus et la China Aviation Supplies Holding Company (CASC) ont signé lundi un accord portant sur l'acquisition par la partie chinoise de 290 appareils de la famille A320 et de 10 A350. Le document a été signé en présence des Présidents des deux pays, Xi Jinping et Emmanuel Macron, informe l'Élysée.

La présidence française a évalué à près de 30 milliards d'euros cette commande, précisant qu'il revenait aux entreprises concernées de livrer des précisions sur les montants.

«La conclusion d'un grand contrat pour Airbus est une avancée importante et un excellent signal […] de la force des échanges» entre la Chine et la France, cite l'AFP le Président Emmanuel Macron lors de la signature du contrat au cours d'une cérémonie à l'Élysée.

Pour rappel, lors de sa visite à Pékin en janvier 2018, le Président Macron avait annoncé une commande de 184 moyen-courriers A320 d'Airbus, qui étaient destinés à 13 compagnies chinoises.

Fin janvier 2019, la flotte Airbus en service auprès des opérateurs chinois comptait quelque 1.730 appareils, dont 1.455 moyen-courriers de la famille A320 et 17 long-courriers de la famille A350 XWB, le dernier-né de la gamme Airbus, rappelle l'AFP.

Lire aussi:

Manuel Valls appelle à «renverser la table» en France après la crise du coronavirus
«Un scandale absolu»: Jean-Michel Aulas en colère face au foot français à l’arrêt
Elle refuse de porter un masque, son interpellation dégénère - vidéo
Ayant fait le tour des réseaux sociaux, ces jaunes d’œufs étonnants attirent l'attention de chercheurs- vidéo
Tags:
accord, Airbus A350, Airbus A320, Airbus Group, Emmanuel Macron, Xi Jinping, Chine, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook