Economie
URL courte
7028
S'abonner

Le patron d’Airbus, Tom Enders, qui doit quitter son poste le 10 avril, pourrait percevoir une enveloppe globale de 36,8 millions d'euros à compter de son départ à la retraite. Telles sont les estimations de Proxinvest dévoilées ce mardi par Le Monde.

L'agence française d'analyse de gouvernance Proxinvest a calculé l'enveloppe globale que touchera Tom Enders, le PDG d'Airbus, après son départ à la retraite prévu pour le 10 avril, rapporte ce mardi Le Monde.

Le montant serait de 36,8 millions d'euros, dont 26,3 millions d'euros provisionnés par Airbus pour ses années de retraite, ainsi que des actions gratuites de performances évaluées à 7,3 millions d'euros et 3,2 millions d'euros pour une indemnité de non-concurrence d'un an.

Airbus a confirmé à l'AFP la «cohérence» des «calculs théoriques» concernant la retraite, calculée sur 20 ans.

Selon Le Monde, ces rémunérations ne seront pas soumises au vote des actionnaires, comme l'impose la loi française, car Airbus est une entreprise soumise au droit néerlandais.

À l'issue de l'assemblée générale d'Airbus le 10 avril à Amsterdam, Tom Enders devra passer la main à Guillaume Faury, actuel patron de la branche «aviation commerciale».

Le Monde rappelle que l'entreprise étatique chinoise CASC a annoncé le 25 mars la signature d'un contrat de commande de 290 Airbus A320 et de 10 Airbus A350, pour un montant évalué à 30 milliards d'euros. Dans le même temps, le constructeur aéronautique a annoncé la fin du programme de l'A380 en 2021. Entre 3.000 et 3.500 postes pourraient être touchés par ce coup d'arrêt, soit 3 % environ de l'ensemble des effectifs.

Lire aussi:

Violent incendie en cours dans un entrepôt à Aubervilliers, la fumée est visible depuis Paris - images
Deux policiers US poussent un homme de 75 ans qui finit en sang sur le trottoir – vidéo choc
Endormie, elle est violée par un ouvrier venu faire des travaux chez elle dans les Yvelines
Le ministre grec de la Défense n'exclut pas un conflit militaire avec la Turquie
Tags:
retraite, PDG, Airbus Group, Le Monde, Amsterdam
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook