Economie
URL courte
Gazoduc Nord Stream 2 (260)
7251
S'abonner

La ministre autrichienne du Numérique et des Entreprises a déclaré dans une interview à un journal allemand que le gazoduc Nord Stream 2 serait capable de garantir «l’approvisionnement de l’Europe en énergie». Dans le même temps, elle a salué les livraisons de GNL américain qui, selon elle, ne doit toutefois pas se substituer au projet russe.

Vienne soutient le projet de gazoduc Nord Stream 2, a déclaré la ministre autrichienne du Numérique et des Entreprises Margarete Schrambock dans une interview accordée au journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung et publiée dans l'édition du 9 mai.

«Nous soutenons ce projet afin de garantir l'approvisionnement de l'Europe en énergie à long terme», a-t-elle précisé.

Dans le même temps, Mme Schrambock s'est aussi prononcée pour les livraisons de GNL (gaz naturel liquéfié) américain en Europe qui ne doit toutefois pas, selon elle, se substituer au projet Nord Stream 2.

«Pas à la place de Nord Stream 2 mais en plus», a-t-elle précisé.

Le Nord Stream 2 est réalisé par la société russe Gazprom, en coopération avec les entreprises européennes Engie, OMV, Shell, Uniper et Wintershall. Ce programme prévoit la construction d'un gazoduc d'une capacité de transfert de 55 milliards de mètres cubes par an depuis la Russie jusqu'à l'Allemagne en passant par la mer Baltique, soit une longueur de plus de 1.200 kilomètres. Les États-Unis s'y opposent énergiquement.

Dossier:
Gazoduc Nord Stream 2 (260)

Lire aussi:

Une photo de nouveaux élus faisant des doigts d’honneur déclenche un scandale dans l'Oise
Ce légume est le plus utile pour la santé, affirme un docteur russe
Cette escroquerie leur permet de voler près de 190.000 euros à Cdiscount
Tags:
gazoduc, gaz naturel liquéfié (GNL), gaz, Nord Stream 2, Frankfurter Allgemeine Zeitung, Gazprom, Autriche, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook