Ecoutez Radio Sputnik
    Drapeaux de la Chine et des USA

    La Chine utilisera «les terres rares à titre d’atouts dans les négociations avec les USA»?

    © REUTERS / Hyungwon Kang
    Economie
    URL courte
    7201

    La Chine, qui produit plus de 80% des terres rares au niveau mondial, entend élever jusqu’à 25% ses droits de douane sur ces minerais et leurs produits d’enrichissement, ce qui pourrait affecter Mountain Pass Materials, une entreprise gérant une mine de ce type en Californie. Sputnik en a discuté avec deux analystes: une Chinoise et un Russe.

    La mise à l'écart de Huawei a ravivé les tensions commerciales entre Pékin et Washington. La Chine, qui produit plus de 80% des terres rares disponibles au niveau mondial, élèvera dès le 1er juin jusqu'à 25% ses droits de douane sur ces minerais et leurs produits d'enrichissement. Elle évoque même un possible blocage des exportations de ces métaux qui sont essentiels à la production d'appareils électroniques.

    «Je ne pense pas qu'à présent, la Chine puisse adopter des restrictions de ses exportations de terres rares ou décider leur blocage complet. […] Si nous arrêtons toutes nos exportations de terres rares, notre querelle avec les Américains risquera d'être définitive. […] Nous pourrons toutefois utiliser les terres rares à titre d'atouts dans les négociations avec les États-Unis», a indiqué dans son commentaire écrit pour Sputnik Chen Xiaoqin, experte de l'université chinoise de Renmin.

    Selon cette dernière, il est peu probable que les États-Unis puissent remplacer les terres rares chinoises.

    «À mon avis, si les Américains pouvaient trouver d'autres sources de livraison de ces métaux, ils l'auraient fait déjà depuis longtemps», a estimé l'universitaire.

    Il est très difficile pour les deux parties de trouver une alternative aux actuelles chaînes de production de terres rares, a relevé dans un entretien accordé à Sputnik Mikhaïl Beliaïev, de l'Institut russe des études stratégiques.

    «La Chine cherche évidemment des réponses dans la guerre commerciale avec les États-Unis et essaie de défendre ses intérêts, mais elle essuie également des pertes. […] C'est que les terres rares sont une sphère où l'interdépendance des deux parties, de la Chine et des États-Unis, est extrêmement étroite. Et la nécessité d'une réorganisation compliquée et fort onéreuse pourrait les pousser à un arrangement», n'a pas exclu le spécialiste.

    Majoritairement exploités dans des mines en Chine, les cinq métaux du groupe des terres rares —Yttrium (Y), Europium (Eu), Terbium (Tb), Néodyme (Nd) et Dysprosium (Dy)- sont incontournables depuis cette dernière décennie en ce qui concerne la production de nombreux appareils électroniques: téléphones portables, batteries de voitures électriques, écrans…

    Lire aussi:

    La canicule fait ses premiers morts en France
    Une femme décédée pendant 27 minutes raconte ce qu'elle a vu et vécu
    L’éruption de la «bouche de l’enfer» dans les Kouriles après 100 ans de sommeil tue tout ce qui vit (images)
    Tags:
    droits de douane, exportations, négociations, atout, terres rares, guerre commerciale, Institut russe des études stratégiques, Université Renmin de Chine, Sputnik, Mikhaïl Beliaïev, Chen Xiaoqin, États-Unis, Chine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik