Ecoutez Radio Sputnik
    Rubel-Dollar (Symbolbild)

    Les USA ont été les premiers investisseurs en Russie en 2018 en dépit de leurs propres sanctions

    © Sputnik . Alexej Suchorukow
    Economie
    URL courte
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019 (SPIEF) (18)
    8188

    Sur fond de sanctions économiques et de menaces persistantes de la part de l'administration des États-Unis, les compagnies américaines se sont classées premières parmi les investisseurs étrangers en Russie en 2018, révèle une nouvelle étude de EY Advisory.

    Selon une récente étude menée par EY Advisory à l’occasion du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), le nombre de projets d'investissement américains en Russie a atteint le nombre de 33 l'année dernière, ce qui représente une augmentation de 74% par rapport à 2017.

    Ainsi, les USA ont été les principaux investisseurs dans l’économie russe en 2018.

    L’Allemagne se classe en deuxième position avec 24 projets d'investissement, un nombre qui a diminué de 14% par rapport à 2017, toujours selon l’étude.

    Les investisseurs chinois sont passés quant à eux à la troisième place. En 2017, le pays figurait en tête de la liste, souligne EY Advisory.

    Cependant, cette tendance peut évoluer dans un avenir proche. Lors des négociations entre Vladimir Poutine et Xi Jinping qui se sont tenues le 5 juin à Moscou, les deux chefs d'État ont entre autres abordé la question du règlement des échanges commerciaux en devises nationales, traçant ainsi la route à la dédollarisation. La politique de sanctions mise en place par les États-Unis a poussé de nombreux pays à contourner la monnaie américaine dans leurs échanges internationaux.

    Le Forum économique international de Saint-Pétersbourg se tient du 6 au 8 juin 2019.

    Dossier:
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019 (SPIEF) (18)

    Lire aussi:

    Erdogan déclare que l’ex-Président égyptien Morsi «a été tué»
    Para bellum: un ultimatum de Washington à l’Iran révélé
    Trump croit savoir qui a en réalité organisé les attentats du 11 septembre
    Tags:
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019, Russie, investisseurs, États-Unis, sanctions
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik