Ecoutez Radio Sputnik
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF)

    Président du MEDEF International: «le business français a envie de continuer à se développer» en Russie (Exclusif)

    © Sputnik . Vladimir Astapkovich
    Economie
    URL courte
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019 (SPIEF) (18)
    3185
    S'abonner

    Dans un entretien accordé à Sputnik en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF), le président du MEDEF International a appelé les investisseurs français à considérer le marché russe à long terme. «À nous d’intégrer cette dimension et d’avancer», a-t-il expliqué, évoquant les divergences politiques entre les pays.

    Frédéric Sanchez, président du Mouvement des entreprises de France (MEDEF) International appelle les investisseurs français à «penser à long terme», estimant que les sanctions économiques à l’encontre de la Russie finiront par être levées.

    «C’est sûr qu’on préférerait que tout se fasse de façon totalement pacifiée, qu’il n’y ait pas de ces tensions permanentes qui font que ça retarde les investissements, mais […] la Russie fait partie du continent européen, c’est naturel que les entreprises européennes s’intéressent à ce marché, et les entreprises françaises en particulier», a-t-il confié dans une interview accordée à Sputnik en marge du Forum économique international de Saint-Pétersbourg (SPIEF).

    S’exprimant un an après la visite d’Emmanuel Macron à cet événement annuel, M.Sanchez a constaté qu’en 2018 la France restait le deuxième investisseur étranger en Russie avec un volume d’échanges d’environ 15 milliards d’euros. Une somme qui pourrait augmenter davantage compte tenu de l’intérêt porté par la communauté des affaires de l’Hexagone: «très peu» d’entreprises françaises ont fui le marché russe malgré les sanctions, observe M.Sanchez. Avant d’ajouter: «Nous, les Français, le business français, on a envie de continuer et on veut continuer à se développer ici».

    Alors que certains investisseurs hésitent à intégrer le marché russe, le président du MEDEF International a évoqué la présence d’investisseurs américains en Russie. «Paradoxe», dit-il, «la part de marché américaine en Russie reste stable voire même légèrement progresse», y compris pour le pétrole et le gaz en dépit des turbulences politiques.

    «Quand vous vous rendez compte de ça, vous vous dites: "Ils sont dans une guerre commerciale, ils sont dans une guerre économique, où ils essayent de prendre des positions, à nous d’intégrer cette dimension-là et d’avancer, de le faire conformément à la loi et à la réglementation"», insiste Frédéric Sanchez.

    «C’est ce qu’on s’efforce de faire tous ici et c’est le message que porte le MEDEF», poursuit-il, avant d’ajouter: «Le MEDEF dit qu’il est important qu’on soit là».

    Dans cette optique, il en a profité pour annoncer que le MEDEF serait désormais représenté annuellement au SPIEF, soit par Frédéric Sanchez soit par le président de l’organisation Geoffroy Roux de Bézieux. «Le SPIEF c’est un point de rencontre, un rendez-vous obligé qui rythme la vie de nos entreprises», estime le représentant du MEDEF International, ajoutant que le Forum est l’occasion de rencontrer de nouveaux partenaires et de rentrer en contact.

    «Vous pouvez en un lieu unique, pendant deux jours, rencontrer tous vos clients, des prospects éventuellement, rencontrer les ministres, faire passer des messages. L’essentiel est d’être présent ici», a résumé le président du MEDEF International.

    Surnommé le Davos russe, le Forum économique de Saint-Pétersbourg ouvre ses portes du 6 au 8 juin. Plus de 150 événements sont prévus autour de 1.000 modérateurs et intervenants sur des sujets économiques aussi divers que l’écologie et le secteur de l’énergie. La délégation française est l’une des plus importantes cette année.

    Dossier:
    Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019 (SPIEF) (18)
    Tags:
    échanges, économie, sanctions, investissements, Russie, Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2019, Mouvement des entreprises de France (Medef)
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik