Economie
URL courte
2140
S'abonner

À l’issue du Salon international de l'industrie Innoprom qui s’est déroulé du 8 au 11 juillet dans la ville russe de Ekaterinbourg, plus d’une trentaine d’accords d’exportation de marchandises iraniennes en Russie ont été signés, a confié à Sputnik Sorena Sattari, vice-Président iranien pour la science et de la technologie.

En développant une économie innovante, l’Iran a réussi ces dernières années à diversifier ses exportations, ce qui doit permettre au budget iranien de se débarrasser de sa dépendance au pétrole, a estimé Sorena Sattari, vice-Président iranien pour la science et de la technologie, dans un entretien accordé en exclusivité à Sputnik.

«La dépendance de notre économie au pétrole s’est soldée par des conséquences négatives, les sanctions états-uniennes visant justement notre industrie pétrolière et nos exportations de pétrole. Nous devons faire d’une économie dépendant du pétrole une économie basée sur la production et l’exploitation de la science et de l’information», a déclaré l’interlocuteur de l’agence.

L'Iran opte pour une économie innovante

Et de souligner que le développement prioritaire d’une économie innovante avait constitué ces cinq à six dernières années l’objectif de l’Iran.

«Comme résultat, plus de 4.000 entreprises travaillent à présent dans la nanotechnologie, la biotechnologie et la technologie de l’information, ainsi que dans d’autres sphères, dont l’usage de cellules souches. Ces entreprises ont déjà apporté à l’Iran 10 milliards de dollars», a poursuivi M.Sattari.

Il a rappelé qu’à présent les exportations étaient régies par des règles et standards nouveaux.

«Heureusement, nos entreprises s’y adaptent rapidement et progressent. Lors des élections à la chambre de commerce d’il y a quelques mois, 13 des 40 mandats ont été gagnés par des étudiants qui ont leurs propres start-up. Et c’est cette jeune génération qui va transformer la libre entreprise en Iran», a résumé l’interlocuteur de Sputnik.

Le Salon international de l'industrie Innoprom, organisé chaque année dans la capitale de l’Oural depuis 2010, sous forme de conférences, débats, séminaires et ateliers, connaît une forte croissance. Cette année, il a accueilli plus de 600 exposants de différents pays, sur des thématiques se rapportant aux domaines des nouvelles technologies, dont la robotique.

Lire aussi:

Des musulmans investissent une mairie et exigent des excuses d’un élu pour ses propos jugés racistes
Macron met en garde contre une «accélération extrêmement forte» de la propagation du coronavirus
Une étudiante arrêtée pour avoir justifié le meurtre de Samuel Paty
Deux bus attaqués par une trentaine de délinquants près de Conflans après la mort d’un homme abattu par la police
Tags:
exportations, dépendance, pétrole, Russie, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook