Economie
URL courte
71330
S'abonner

Répondant aux journalistes curieux de savoir combien d’argent il avait sur lui, le PDG de la Deutsche Bank a avoué qu’il venait d’être crédité par son chauffeur.

Le PDG du géant financier allemand Deutsche Bank, qui subit actuellement les plus importantes suppressions de postes de son histoire, a brièvement abordé la question de ses finances personnelles lundi 16 septembre lors d’un talk-show à Düsseldorf, rapporte la chaîne de télévision allemande N-tv.

Interrogé pour savoir combien d’argent il détenait en ce moment, Christian Sewing est resté évasif tout en avouant qu’il venait d’emprunter à son chauffeur.

«J’ai emprunté quelque chose à mon chauffeur tout à l’heure parce que je pensais que je n’avais plus rien sur moi», a-t-il raconté. Mais le banquier n’est pas resté redevable longtemps: «Heureusement, j’avais encore quelque chose... », a ajouté l’homme d’affaires.

Christian Sewing, qui a commencé sa carrière chez Deutsche Bank il y a 30 ans, est président-directeur général de l'entreprise depuis avril 2018.

L'ancien fleuron allemand de la finance est empêtré dans une série de scandales depuis la crise financière de 2008 qui ont coûté à l’institution financière des sommes colossales. La banque a annoncé début juillet la suppression d'un cinquième de ses effectifs pour réduire de six milliards d'euros les coûts d'ici 2022.

Le 17 juillet, la Deutsche Bank a présenté le plus grand plan de restructuration de son histoire avec la suppression de 18.000 emplois. En 2018, le groupe allemand avait déjà supprimé 6.000 postes.

Lire aussi:

Les bars ne rouvriront pas avant le 1er février, selon Europe 1
Des lance-roquettes multiples US déployés en Roumanie: «un message» pour la Russie, selon Forbes
L'ancien international de rugby Christophe Dominici retrouvé mort dans les Hauts-de-Seine
Une voiture a percuté la grille d’entrée de la chancellerie d’Angela Merkel à Berlin - photos
Tags:
argent, emprunts, Deutsche Bank, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook