Economie
URL courte
4510
S'abonner

La production de pétrole en Arabie saoudite a de nouveau atteint environ 9,8 millions de barils par jour pour la première fois depuis les attaques du 14 septembre contre les sites pétroliers saoudiens, relate l’agence Bloomberg.

L’Arabie saoudite a rétabli sa production pétrolière au niveau d’avant le 14 septembre, le jour des attaques de drones visant les installations de la société Saudi Aramco, a déclaré l’agence Bloomberg se référant à des sources au sein du secteur pétrolier saoudien.

L’attaque de drones a fait chuter la production de brut saoudienne de 9,8 à 5,7 millions de barils par jour.

Les Houthis yéménites ont affirmé avoir mené cette attaque au moyen de drones, mais le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo, a imputé l’attaque à Téhéran. La coalition arabe dirigée par Riyad, qui mène une guerre au Yémen contre les Houthis, a aussi déclaré croire que Téhéran était impliqué dans l’attaque, ce que ce dernier rejette formellement.

Le ministre saoudien de l’Énergie, Khaled al-Faleh, a annoncé le 17 septembre le rétablissement des livraisons de pétrole à leur niveau précédent grâce à l’utilisation de réserves. Il a également déclaré que la production devrait atteindre 11 millions de barils par jour fin septembre et 12 millions de barils par jour d’ici fin novembre.

Lire aussi:

Un couple gagne pour la deuxième fois au loto en 35 ans, voici leur secret
Deux millions de Français contaminés par le Covid-19, affirme une étude britannique
Le préfet de Paris estime que les personnes en réanimation sont celles qui n'ont pas respecté le confinement
Covid-19: «Président africain cherche clinique européenne?» Revenez une autre fois!
Tags:
baril, Bloomberg, drone, production petrolière, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook