Economie
URL courte
2166
S'abonner

À en croire un communiqué du ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles non renouvelables du pays, l'Équateur quittera l'Organisation des pays exportateurs du pétrole (OPEP) en janvier 2020.

L'Équateur a annoncé mardi son intention de quitter l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) en janvier prochain en raison de difficultés financières auxquelles est confronté ce pays sud-américain.

«Le gouvernement équatorien a décidé de cesser d'appartenir à l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à partir du 1er janvier 2020», a indiqué le ministère de l'Énergie et des Ressources naturelles non renouvelables dans un communiqué cité par l'AFP.

D’après les données du rapport de l’OPEP publié en septembre et se référant à des sources secondaires, l’extraction du pétrole en Équateur a constitué en août dernier 537.000 barils par jour. C'est l’un des membres de l’OPEP dont le volume d’extraction de l’or noir est le moins important.

Le pays a rejoint l’organisation en 1973 pour, près de 20 ans plus tard, en 1992, suspendre sa participation. Il était revenu en son sein en 2007.

Lire aussi:

Fraude sociale: les milliards perdus de la Sécu
Covid-19 en Île-de-France: «On assiste à une inversion de l'épidémie»
Les USA échouent à imposer leurs vues sur l’Iran au Conseil de sécurité de l’Onu
Tags:
OPEP, Equateur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook