Economie
URL courte
8318
S'abonner

En commentant le droit accordé par l’Organisation mondiale du commerce à Washington de taxer des produits et services européens, Trump a évoqué une victoire.

Le lendemain de la décision de l’arbitrage de l’OMC d’autoriser les États-Unis à taxer des produits et services européens dans l’affaire Airbus-Boeing, le Président américain s’en est réjoui sur Twitter, évoquant une belle victoire.

​«Les États-Unis ont remporté un prix de 7,5 milliards de dollars de la part de l’Organisation mondiale du commerce contre l’Union européenne qui depuis de nombreuses années a très mal traité les États-Unis dans le domaine du commerce en raison des tarifs douaniers, des barrières commerciales, etc. Cette affaire dure depuis des années, une belle victoire!», a-t-il indiqué.

Sanction inédite pour l’OMC

L'Organisation mondiale du commerce a autorisé Washington à imposer des sanctions sur près de 7,5 milliards de dollars (6,8 milliards d'euros) de biens et services européens par an, en représailles aux aides accordées à Airbus.

Il s'agit de la sanction la plus lourde jamais imposée par l'OMC. Les États-Unis avaient réclamé la possibilité d'aller jusqu'à 10,56 milliards de dollars par an.

En réagissant à cette décision, Paris a promis des «mesures de rétorsion», en concertation avec l'Union européenne, si Washington passe à l’acte.

Lire aussi:

La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Cas de thrombose: les USA préconisent une pause dans l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson
Des millions de voitures pourraient être prochainement exclues de la circulation dans les grandes villes de France
Libéré à cause de la pandémie, il aurait récidivé et violé une mineure dans l’Isère
Tags:
taxes, Donald Trump, Organisation mondiale du commerce (OMC), Europe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook