Economie
URL courte
1171
S'abonner

La Commission européenne craint que le projet de création de deux entreprises communes entre les sociétés Boeing et Embraer «ne réduise la concurrence sur le marché des avions commerciaux». L’ouverture de l’enquête intervient peu après la décision de l’OMC d’autoriser les États-Unis à taxer des produits européens.

La Commission européenne a ouvert «une enquête approfondie» sur le projet de co-entreprises entre le brésilien Embraer et l'américain Boeing, selon un communiqué de l'institution publié vendredi soir et cité par l’AFP.

Cette enquête doit permettre «d'apprécier le projet de création de deux entreprises communes par Boeing et Embraer au regard du règlement de l'UE sur les concentrations», précise la Commission.

Elle «craint que l'opération ne réduise la concurrence sur le marché des avions commerciaux».

«Nous voulons veiller à ce que les concentrations dans le secteur de l'aviation commerciale ne réduisent pas de manière significative l'exercice d'une concurrence effective sur les prix et le développement de produits», a déclaré la commissaire chargée de la concurrence Margrethe Vestager, citée dans le communiqué.

Cette annonce intervient dans un contexte de forte tension entre Américains et Européens. Washington a annoncé mercredi vouloir frapper 7,5 milliards de dollars de produits européens de tarifs douaniers punitifs, après avoir reçu le feu vert de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) dans le cadre de la bataille juridique de 15 ans entre Boeing et Airbus.

Bruxelles a promis de riposter aux sanctions américaines.

Lire aussi:

Une Chinoise venant de Wuhan dupe les autorités françaises et entre à Paris avec de la fièvre
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Comment Téhéran pourrait faire s’effondrer les marchés américains
Tags:
enquête, Commission européenne, Boeing
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik