Ecoutez Radio Sputnik
    Un dollar

    La Russie achète de nouveau des titres de la dette américaine

    CC0
    Economie
    URL courte
    201278
    S'abonner

    Après avoir progressivement réduit ses investissements dans la dette publique des États-Unis depuis février 2019, la Russie a renversé cette tendance, augmentant légèrement ses placements.

    La Russie a augmenté son exposition à la dette souveraine américaine, l’augmentant en août de 800 millions de dollars, révèlent les statistiques publiées par le département du Trésor des États-Unis. Cette légère hausse des investissements, la première depuis février 2019, porte le montant total des obligations détenues à 9,3 milliards de dollars. Une participation qui reste malgré tout inférieure au niveau de juin dernier.

    Selon les données du Trésor, la somme finale comprend notamment 6,259 milliards de dollars investis dans les obligations à long terme et près de 3 milliards dans les obligations à court terme.

    Au cours de l'année 2018, la Russie avait déjà considérablement réduit ses investissements dans les bons du Trésor américain en en revendant au moins un tiers.

    Ainsi, Moscou ne figure plus sur la liste des 33 plus gros détenteurs de la dette américaine, alors qu'en mars 2018 la Russie se situait au 16e rang de celle-ci, selon le département du Trésor.

    Depuis plusieurs mois, c’est le Japon qui reste en tête des plus importants investisseurs dans la dette américaine. Ses placements ont augmenté de 45 milliards de dollars pour atteindre 1.175 milliards de dollars. Viennent ensuite la Chine avec 1.103 milliards de dollars (en baisse de 7 milliards) et le Royaume-Uni avec près de 350 milliards de dollars (en hausse de 16 milliards).

    Tags:
    dette publique, États-Unis, Russie, dollar US
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik