Ecoutez Radio Sputnik
    Le logo de Saudi Aramco sur l'installation pétrolière de la société à Abqaiq

    Ayant lancé son offre IPO, Saudi Aramco s’attend à ce que les investisseurs étrangers s’y intéressent

    © REUTERS / Maxim Shemetov
    Economie
    URL courte
    315
    S'abonner

    Saudi Aramco pourrait ouvrir 1% à 2% de ses actions en Bourse, permettant de récolter entre 20 et 40 milliards de dollars, occasion idéale pour les nouveaux investisseurs de tirer parti de la capacité du géant pétrolier saoudien à générer de la valeur et à la renforcer à long terme, a indiqué le président de son Conseil d'administration.

    Saudi Aramco avait annoncé ses projets d’introduction en bourse dès 2016, pour finalement lancer dimanche 3 novembre son offre publique initiale (IPO). La société la plus rentable au monde attend l’intérêt des investisseurs du monde entier pour ses actions et est prête à travailler avec tous sans exception aucune, a déclaré son président, Yasir al-Rumayyan, à la chaîne de télévision Al-Arabiya.

    «Nous sommes ouverts à n’importe quels investissements, de n’importe quelle partie du monde. Nous avons ouvert le marché des actions d’Arabie saoudite au monde entier et attendons des investisseurs du monde entier», a-t-il souligné, précisant toutefois que cela ne signifiait pas du tout une réduction d’investissements sur le marché intérieur.

    Selon le président de la société, il s’agit plutôt de la répartition d’un nouveau revenu entre les investisseurs locaux et internationaux.

    «En neuf mois, les revenus de la société se sont élevés à 244 milliards de dollars, les bénéfices à 68 milliards de dollars et la liquidité disponible à 59 milliards de dollars», a ajouté le patron d’Aramco.

    Se référant à ses propres sources, Reuters a appris en amont que pour coordonner son entrée en bourse, Saudi Aramco avait choisi neuf banques, dont deux saoudiennes: JP Morgan, Morgan Stanley, Bank of America Merrill Lynch, Goldman Sachs, Credit Suisse, Citi, HSBC, National Commercial Bank et Samba Financial Group.

    Toujours selon Reuters, la société pétrolière entend ouvrir 1% de ses actions en bourse d’ici la fin de l’année en cours et encore 1% en 2020. Il s’agirait en tout de 5% des actions de Saudi Aramco.

    Selon le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, le coût de ces 5% d’actions constituera 100 milliards de dollars. Par conséquent, la valeur de toute la société pourrait être évaluée à 2.000 milliards de dollars.

    Tags:
    bourse, investisseurs, Saudi Aramco, Arabie Saoudite
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik