Ecoutez Radio Sputnik
    Des lingots d'or (image d'illustration)

    Vers un prix de l’or à plus de 4.000 dollars l’once? Les paris sont déjà faits

    © CC0
    Economie
    URL courte
    4244
    S'abonner

    Une accalmie provisoire sur le marché du pétrole peut se transformer en une véritable course lors de laquelle le prix du métal jaune pourrait non seulement établir de nouveaux records, mais tout simplement tripler par rapport à son cours actuel. Et des mises ont déjà été faites.

    Certains acteurs du marché de l’or s’attendent à un bond important du prix de ce métal précieux qui pourrait tripler dans un an et demi, informe Vestifinance, site spécialisé dans l’économie.

    Comme le rappelle le média, 5.000 lots donnant le droit à leur propriétaire de se procurer de l’or en juin 2021 à 4.000 dollars l’once ont été vendus le 27 novembre à New York. Ce qui veut dire que ceux qui en ont acheté s’attendent à une flambée des prix et si un tel scénario advient, «ce sera un nouveau monde, où l’or coûtera plus de 4.000 dollars», explique le média.

    Le record actuel du prix du métal jaune a été établi en 2011, alors la Réserve fédérale des États-Unis avait acheté des bons pour plus de 2.000 milliards de dollars pour soutenir l’économie du pays. À l’époque, le cours avait atteint 1.923,70 dollars.

    Toutefois, note l’édition, si le prix de l’or a augmenté cette année de 14%, le prix de l’once reste de 24% inférieur au record de 2011.

    Les regards se tournent vers l’or

    Le métal jaune attire actuellement l’attention. De plus en plus souvent, des pays annoncent leur volonté de renoncer de leur dépendance au dollar. En conséquence, des banques centrales, notamment celles de pays en développement, achètent de plus en plus activement le métal jaune, rappelle le média.

    Outre la Russie et la Chine, qui mènent la course dans cette ruée vers l’or, la Turquie et plusieurs pays d’Europe de l’Est le font aussi. Et si actuellement la demande a un peu baissé, un nouveau bond peut débuter sous peu, estiment plusieurs analystes.

    Qui plus est, s’il a été pendant longtemps considéré que les banques centrales des pays occidentaux étaient opposées à ce métal précieux, la situation actuelle est différente, ce qui montre qu’elles se préparent au «plan B», est-il expliqué.

    Ainsi, l’or de la Banque fédérale d'Allemagne constitue une part très importante de ses réserves et est le principal pilier de la confiance envers elle.

    Lire aussi:

    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    «Les sanctions US contre le Nord Stream 2 frapperont la souveraineté de l'UE»
    Tags:
    prix, finances, banques, or
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik