Economie
URL courte
2314
S'abonner

Pour son introduction en bourse mercredi 11 décembre, l'action Saudi Aramco s'est envolée de 10%, passant de 32 riyals (7,5 euros) à 35,2 riyals (8,5 euros). Lors de son offre publique initiale (IPO), le géant pétrolier saoudien a été valorisé ce jeudi à 2.000 dollars. Sputnik en a discuté avec des économistes.

Lors de son introduction en bourse mercredi 11 décembre, le géant pétrolier Saudi Aramco a vendu 1,5% de ses actions pour 25,6 milliards de dollars. Les fonds engrangés valorisent l'entreprise à 2.000 milliards de dollars, loin devant Apple et Microsoft. L'action Aramco a bondi de 10% à la Bourse de Riyad, passant de 32 riyals (7,5 euros), son prix d’introduction, à 35,2 riyals (8,5 euros). C’est la plus importante offre publique initiale (IPO) au monde, alors que les experts prévoient une montée ultérieure de ces actions.

La nouvelle star sur le marché mondial des titres

«L’IPO de Saudi Aramco était très attendue, et avec sa valorisation le géant saoudien du pétrole a éclipsé ses concurrents américains et britanniques. Saudi Aramco est effectivement devenue la nouvelle star sur le marché mondial des titres», a déclaré à Sputnik Alexandre Iakovlev, analyste de l’agence Anews.

L’envolée de l’action Saudi Aramco était prévisible, estime un autre interlocuteur de Sputnik, Valeri Vaïsberg, directeur du département analytique du groupe de sociétés d’investissement Region.

La demande a largement dépassé l’offre

«Tout d’abord, la demande a largement dépassé l’offre, moins de 50% des demandes d’investisseurs ayant été satisfaites. Et l’OPEP+ se proposerait de prolonger l’accord. Cela signifie que le prix du pétrole restera stable, voire augmentera. Je pense que dans les mois qui viennent, Saudi Aramco ne fera que conforter sa réussite», note le spécialiste.

Selon l’expert économique saoudien Ammar Waqaf, seulement un tiers des acheteurs d’actions Saudi Aramco entendent les revendre.

Un investissement à long terme

«Les deux tiers des acheteurs d’actions considèrent leur acquisition comme un investissement à long terme et n’entendent par conséquent pas les revendre dans l’immédiat. […] C’est un bon indice pour la stabilisation des prix des actions», estime M.Waqaf.

Bloomberg constate que les familles richissimes d’Arabie saoudite — ainsi que des fonds du Koweït et des Émirats arabes unis — figurent parmi les acheteurs. En novembre, le Financial Times annonçait pour sa part que les autorités saoudiennes avaient décidé de réduire le nombre de coordinateurs mondiaux de l’IPO de Saudi Aramco, misant sur la vente d’actions sur le marché intérieur, ainsi que parmi les investisseurs des pays du Golfe.

L’Arabie saoudite considère l’IPO de Saudi Aramco comme une étape clé dans les plans du prince héritier Mohamed ben Salman pour réduire la dépendance de l'économie saoudienne au pétrole.

Lire aussi:

Nagui accusé d’être le responsable des mutilations de chevaux
Une explosion suivie d'un incendie dans le sud du Liban aurait fait des blessés – images
«P*** en jupe»: elle est frappée par trois hommes à Strasbourg à cause de sa tenue - photo
Tags:
actions, bourse, Saudi Aramco, Arabie Saoudite
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook