Economie
URL courte
1251
S'abonner

La compagnie australienne Qantas a choisi Airbus pour ses vols extrêmement longs au détriment de Boeing qui traverse une crise suite à l’interdiction des vols de ses 737 MAX.

Qantas, cette compagnie aérienne australienne, a arrêté son choix sur les appareils A350-1000 pour ses vols directs Sidney-Londres. Toutefois, la date du lancement de ces liaisons censées devenir le plus longues de l’Histoire de l’aviation ne sera pas annoncée avant mars 2020.

Jusqu’à 12 appareils de ce type pourraient être commandés.

Comme le rappelle la BBC, il y a deux ans, la compagnie, qui envisage d’introduire des vols directs reliant la côte orientale de l’Australie à des villes telles que Paris, Londres ou encore Francfort et New York, avait lancé un défi aux compagnies Airbus et Boeing demandant de développer un appareil capable de parcourir sans escale plus de 17.000 km, ce qui revient à effectuer des vols de quelque 20 heures.

Le premier vol d’essai vers New York devrait avoir lieu fin novembre. Ces vols ultra longs sont testés dans le cadre du projet Sunrise.

Pour le moment, la liaison la plus longue est assurée par Singapore Airlines toujours à bord d’un Airbus: le vol direct Singapour à New York dure la bagatelle de 19 heures.

Problèmes de Boeing

La compagnie américaine traverse une phase difficile depuis que ses 737 MAX, les appareils les plus vendus de Boeing, sont cloués au sol suite à deux catastrophes aériennes en impliquant.

Pour rappel, 189 passagers et membres d'équipage d’un Boeing 737 MAX de Lion Air avaient trouvé la mort en octobre 2018, lorsque l'appareil s'était abîmé en mer de Java peu après son décollage de Jakarta.

En mars 2019, un même appareil de la compagnie Ethiopian Airlines, reliant Addis-Abeba à Nairobi, s’est écrasé. Les 157 personnes se trouvant à son bord ont péri.

Dans les deux cas, c’est le système automatique MCAS qui a été mis en cause.

Lire aussi:

Une octogénaire étranglée, dépouillée et enfermée dans un placard, près de Calais
La Russie proteste suite à la violation de sa frontière par un destroyer US et se dit prête à réagir aux provocations
Un scientifique nucléaire iranien de haut rang assassiné près de Téhéran - images
Tags:
vol, Boeing, Airbus
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook