Economie
URL courte
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (125)
16694
S'abonner

Commentant les nouvelles sanctions américaines contre le gazoduc Nord Stream 2, Sergueï Lavrov a promis de préparer une riposte. Le chef de la diplomatie russe a également ajouté qu'il n'aurait jamais pensé que les politiciens américains prendraient de telles décisions qui «ne les honorent pas».

Moscou ripostera aux sanctions de Washington contre le gazoduc Nord Stream 2, a annoncé le ministre russe des Affaires étrangères lors de l'émission politique Bolchaya Igra (Grand Jeu) sur la chaîne Perviy.

«On ripostera aux sanctions, sans se porter atteinte. Mais on ripostera à coup sûr. Et bien sûr, on en tiendra compte, en construisant nos relations [avec les États-Unis, ndlr.]», a déclaré Sergueï Lavrov.

Le chef de la diplomatie russe a également ajouté qu'il n'aurait jamais pensé que les politiques américains prendraient de telles décisions qui «ne les honorent pas».

Selon M.Lavrov, la décision de la partie américaine est une «situation très difficile à comprendre» car il connaît la plupart des membres du Congrès, des membres de la Chambre des représentants, des sénateurs soit en personne soit indirectement.

«Je n'aurais jamais pensé que les politiciens pourraient prendre de telles décisions qui ne font pas honneur à des personnalités politiques sérieuses», a souligné le ministre.

Terminé en dépit des sanctions

Le ministre espère que le gazoduc russe Nord Stream 2 sera bientôt terminé en dépit des sanctions américaines contre les entreprises associées à sa construction.

Selon Sergueï Lavrov, «les Européens comprennent leurs intérêts économiques» et «leur sécurité énergétique à long terme».

«Ils ont été humiliés. Mais nous avons entendu des paroles, notamment de Berlin, qui montrent que l'estime de soi de nos partenaires européens est encore préservée», a-t-il ajouté.

Suspension de travaux

La compagnie suisse Allseas engagée par le russe Gazprom pour construire Nord Stream 2 a déclaré avoir suspendu ses travaux par crainte des sanctions américaines contre les promoteurs du projet prévues par un décret signé le 20 décembre par Donald Trump.

Ces sanctions, qui font partie d'une large loi portant sur le budget de défense américain pour l'année fiscale 2020, comprennent le gel des avoirs et la révocation des visas américains pour les entrepreneurs liés au gazoduc. Le département d'État américain doit désormais communiquer dans les 60 jours les noms des entreprises et des personnes concernées.

Dossier:
Les États-Unis adoptent des sanctions contre Nord Stream 2 (125)

Lire aussi:

Face à la Chine, les «Indiens se méfient» d’un affrontement général
Giuseppe Conte prévoit d’annoncer sa démission ce mardi
Résistance au vaccin, nouveaux variants du virus en France: l’épidémie peut-elle dégénérer?
L’Institut Pasteur arrête son principal projet de vaccin contre le Covid-19, pas assez efficace
Tags:
riposte, Nord Stream 2, sanctions, Sergueï Lavrov, Moscou, Washington, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook